Houses, furnitures and objects Illuminati

Vmort

Star
Joined
Dec 1, 2019
Messages
1,522
@Shuna THULE COMPANY
You requested for me to find something about Thule society. Please, take a look. They works in Russia for some time.
From their advertesiment: Since 1942, we're made it our business to bring you closer to the world and your passions.
Their production: ‎Roof racks · ‎Backpacks and day bags · ‎Roof rack systems · ‎Bike racks

KNOW ABOUT YOUR PERPETRATOR IS LIFE SAVING!
Buy the book Bloodlines of the Illuminati

Take it for free from Fighting Monarch
Because you have hidden alters knowledge will save your life and their attack on you will go easily.

MEROVINGIAN BLOODLINE RULES RUSSIA
My reseach show me that main Hivite bloodline is secretely MEROVINGIAN.

14. The Merovingian Bloodline
This page has been prepared to provide some type of table of contents to the various items which ‘will be included in this chapter "The Thirteenth Satanic Bloodline". In my writings this bloodline has been interwoven into the text of many articles, but It hasn’t been singled out very much. Although a great deal has been mitten by this author on this final family, to pull out articles which concentrate on it solely is difficult. After assembling some pages on it, a few words of explanation were still needed. Allow me to briefly explain those items which were selected:
An article on the top family that appeared in Feb. ‘95 newsletter on page 73.
An appendix to the Be Wise As Serpents book about the British Royalty. The British Royalty are tied in with the 13th Bloodline.
Many of the American political leaders have been related to the British Royalty incl. George Bush and Dan Quayle. A flier from a Christian conference is Included showing who the speakers are. Finally, a little of the genealogical information I assembled on the Mormon leaden is given. This was included in the Be Wise As Serpents book to give people an idea of how the Mormon leadership ties back in with the leading occult bloodlines of the Merovingian dynasty. The chart for LDS President Albert Smith is only about 1/3 typed out. The remainder of Albert Smith’s (as well as other Mormon leaden) genealogical work is in a file in some unknown box at my house.This bloodline is harder to track because it weaves in and out of the other 12 bloodlines. There are many surnames which are part of this bloodline (Including the Smith family), however I can give one very prominent one, the Sinclair family. We know that Satan is the father of all lies, and Christ told the religions leaden who went out to destroy him that they were from the seed of Satan.
2nd Feature Article--THE 13TH ILLUMINATI BLOODLINE. The 13th Illuminati Bloodline is where the Anti-Christ will come from. This bloodline believes that it has both the Holy Blood of Jesus and the blood (or seed) of Satan in its bloodline. In my Be Wise As Serpents book, I make reference to this bloodline but I never really took the time to explain it completely.
In fact I don’t fully understand this bloodline myself. I encourage those who want to learn more about this bloodline to study the following books: Holy Blood, Holy Grail by Lincoln, Leigh & Balgent The Messianic Legacy The Temple & the Lodge Crusaders of the Grail by J.R. Church The Anti-Christ King--Juan Carlos by Dr. Charles R. Taylor This bloodline is so extensive in its many branches that its membership takes in many of the Presidents of the United States, including George Bush and George Washington.
The reason that I gave the genealogies of the some of the Mormon Presidents to people back in 1991 in my Be Wise As Serpents book is that all of the Mormon Presidents in history, whether RLDS or LDS, trace their blood back to this 13th bloodline. Within the Illuminati rituals, the emphasis of the 13th bloodline is that they are the seed of Satan. As their secret story goes, they are the direct descendents of Jesus’s spiritual brother Lucifer. Since the Freeman family and the Rothschild family have members who are also in the 13th bloodline, it is unclear to me how interwoven the "seed of Satan" is. Some of the earliest attempts to trace the seed of Satan were some books which did extensive research on the Tribe of Dan and the decedents of Cain.
"The Curse of Canaan" is an interesting book along with its mate World Order by Eustice Mullins. One of the books which I looked with difficulty for before finding it, was Gerald Massey’s A Book of the Beginning (Secaucus, NJ: University Books, Inc., 1974.) The book goes in and shows in detail how the inhabitants of the British Isles came originally from Egypt. This is Important because (as this newsletter has always contended) the Druidism of the British Isles was simply a derivative from the Egyptian Satanic witchcraft/magic of Ancient Egypt.
The Egyptian word Makhaut (clan or family) became the the Irish Maccu and the Maccu of the Donalds (clan of Donalds) now reflected in the name MacDonald. The sacred keepers of the Clan-Stone in Arran, were also known by the family name of Clan-Chattons. Another word for clan is Mack and the Clan-Chattons were also known as Mack-Intosh.
Ptah-rekh the name of the Egyptian god Ptah was passed down to us by the Druids adopting the name Patrick, which sounded similar. St. Patricks day then is a Christianized form of a druidic holiday which originally had its origins in Egypt. The All-Seeing Eye can be found on ancient buildings in ancient Chaldea, in ancient Greece, and in ancient Egypt. The MI-seeing eye represents Osirus. Osirus had debauched revelries (saturualias) celebrated in his honour. The temples in Arabia clear back in the time that Moses had his black father-in-law Jethro used the all-seeing-eye to represent the false satanic trinity of Osiris, Isis and Horus of Egypt. This MI-Seeing Eye pops up everywhere the Illuminati has been. In the Winter Palace Square in St. Petersburg, Russia is that Illuminati all-seeing eye on top of a pyramid. You will also see it in the old Mexican Senate Building which is now a museum in Mexico City.
You will find this on the back of our one dollar bill, and you will find the all-seeing eye was placed on Ethiopian stamps when they got a communist government in power. The Illuminati is the continuation of the Mystery Religions of Babylon and Egypt. And the bloodlines of theIlluminati go back to people who at one time lived in Babylon and Egypt. Just how the House of David (the Satanic one) and the Holy Blood of the 13th family fit in with everything else in history I can’t say. I’m sure It would be a big story to tell If I knew. But I do feel that somehow the 13th Illuminati family does goes back to ancient times. Is this via the Tribe of Dan or via some Druidic bloodline or is it via the Merovingian's or is it via all three’ And where do the Guelphs and Black Nobility fit Into this?
Whatever the case, the 13th bloodline has amassed a great deal of power and wealth on this planet. The 13th bloodline lacks nothing to bring forth their Anti-Christ who will appear to have all the correct credentials. I would not even be surprised if their Anti-Christ in order to appear real will expose another Anti-Christ. The 13th bloodline has kept its genealogies very secret. I would welcome more Input from informed persons about this bloodline. The tribe of Dan was prophesied to be the black sheep of the nation of Israel which would bite the other tribes of Israel. The tribe of Dan had the snake and the eagle as its two logos. The tribe of Dan left its calling card all over Europe as it migrated west in the names of many places. The tribe of Dan ruled the Greeks, the Roman Empire, the AustroHungarian empire and many others which used the eagle as its logo.
Great Britain is the mother country of Satanism.
1 Scotland has long been an occult center. The national symbol of Scotland is the dragon (the snake), and for years the chief of Scotland was called the dragon. The Gaelic language is an important language for Satanism, although English and French are also use extensively by the Illuminati. The planning sessions for world takeover that some ex-Satanists experienced were held in French. The British Royal Family have long been involved with the occult. For more information on this there is a detailed examination of the Royal family and the occult in the book The Prince and the Paranormal -the Psychic Bloodline of the Royal Family by John Dale (1987).
2 They have also been actively involved with Freemasonry. (See the chart.) British MI6 has been a major vehicle for the Satanic hierarchy working behind the secret veil of Freemasonry to control world events.
3 British MI6 is the most secret intelligence organization in the world.
4 (It is properly known as British Secret Service not to be confused with the U.S. agency by that name but performing a different function entirely.) The British Royalty have served as important figureheads to British Freemasonry lending credibility and respectability.

British Freemasonry has managed to keep itself free of much of the criticism that the other national Masonic groups have brought on themselves. However, much of the credibility of British Freemasonry is undeserved. True, British Freemasonry is what it portrays itself to the public for the lower levels.

But, the lower level Masons by their dues and activities are unwittingly supporting an organization that is led by Satanists at the top. An example of the subterfuge constantly exercised on the public by Freemasonry is a book purportedly written by a non-Mason entitled The Unlocked Secret Freemasonry Examined. The book portrays itself as an unbiased and complete expose of Freemasonry. The book states unequivocally that the Masonic order called Societas Rosicrucian in Anglia (sic] is only open to Christians and is a "Christian Order." However, Edith Star Miller reprints copies of a number of letters from the chief of the Societas Rosicruciana in Anglia which show that the English Grand Masonic Lodge, the SRIA, the OTO, and the German Illuminati are all working together.
5 She briefly explains how she obtained the letters.

Notes 1. Interviews with numerous ex-witches and ex-Satanists.
2. Copies available from Bury House Christian Books, Clows Top, Kidderminster, Wores, DY 149HX, England.
3. Confidential interviews.
4. Wise, David and Thomas B. Ross. The Espionage Establishment, p. 79.
5. Miller, Occult Theocracy, Appendix IV, pp. 8-35.
 
Last edited:

Vmort

Star
Joined
Dec 1, 2019
Messages
1,522
JEWISH PEOPLE IS HIVITES RELATED
They are all genetically related and always have been lesser part (rites) of satanism. They kidnap people and abuse MK ULTRA — I was a victim of it.
Jewish people always do the dirty work for Hivites and serve as their cover.
Jewish always genocided people and they didn’t belong to the lands they claimed as theirs.
Jewish people claim openly that all no jew are goim — kettles for slaughter.
Read their books.
Talmud — it claims any jew can r*pe 3 years old goyim kids.
Cyrus (Babel) the Great and Moses (Egypt) have run away from being deserved death penalties for cannibalism and their genetic degradation from it.
Their famous bread matzah have infant blood — they openly sell it in Russia. All jewish organizations are MK ULTRA cover and adrenochrome selling cover.
When I was in MK ULTRA jewish drinked my blood and abused me in MK ULTRA.
Trust none of them — Hivites, Jewish, gypsies, all genetically deformed cannibals! They all have to be executed!
 

Vmort

Star
Joined
Dec 1, 2019
Messages
1,522
LILITH FROM CISCO WHEELER MK ULTRA SURVIVOR MOTHER OF DARKNESS
Our System was designed by the Illuminati. To understand fully, requires that people learn something about the beliefs and practices of the Illuminati. Our System was designed to function in Illuminati rituals. Our Mothers of Darkness alters were taught those things that the Illuminati think are important for their people to know. The alters, who are in this picture, are our Mothers of Darkness alters who were skilled in a number of areas for the cult.

Recently, on television a show portrayed a village of women who have sex with males and then sacrifice them. The show was portraying by accident or secret design the ritual practice of the Mothers of Darkness. The false gods of Babylon, India and Egypt had false trinities. The Mothers of Darkness alters are on pedestals and they have been taught that they are goddesses. On each pedestal is a trinity of 3 Mother alters who spin together.
One alter is the maiden, one is the mother, and the other is the old crone. The old crone is the wise one which lurks in the background.
The owl in the System was just one way that our Master made his presence known. The owl is an important guiding source of wisdom in the occult world.
The tree roots are symbolized by the veins of the leaves that run behind all the activity of the dark part of the System seen here. The tree roots and branches ran through our System. This tree got its life from the blood of sacrifices. What do I mean by this?
The story of Lilith plays a role in the makeup of our System.
What our Mothers of Darkness learned about Lilith was that she was the first wife of Adam. She was very rebellious, and got kicked out of the Garden of Eden by God. Almighty God then created Eve from Adam Eve would be more obedient because she was from his own flesh. Meanwhile Lilith got enraged and dashed her new born son’s head against a rock. Her son called out to Satan. The earth cries out to God for revenge for the innocent blood that has been shed. In Satanism, this is reversed. The blood of Lilith’s son cries out to Satan for revenge. This is in rebellion against God. The blood continually calls to Satan for revenge. The blood is the eternal life force. The blood keeps the tree alive. The tree contains the programming and the programming is taken care of by the demons. The blood of Lilith’s son is in a box beneath our System’s tree. On top of the box is the blood of the first male child we were forced to sacrifice. This is what gives life to the tree that runs through our System and our body.
Note that the box opens up to 9 chambers which are part of the Caballistic Tree of Life. Our programmers were adepts at Cabalistic magic.
It is very significant to renounce and break the blood oaths and blood sacrifices. This was an important part of our journey toward freedom.

MOLOCH FROM CISCO WHEELER MK ULTRA SURVIVOR MOTHER OF DARKNESS
This picture is very revealing. This picture tears away at the secrecy of the most innermost major mechanisms of the System. For instance, the mice run up and down and open up new levels of programming and are tied to the pendulum/clock mechanism. The mice can activate the hour glass, and a gold-winged green skirted fairy Whisper balances the hour glass on her wings. First, we will concentrate on the top figure the horned Bull which represents Moloch. Then we will discuss the Quadrants, Compass, Thor, etc.
The top figure in this picture is Moloch. We had a Temple of Moloch in our System where they put the memories of the babies that were sacrificed.

There is a great deal of disinformation and scepticism about child sacrifices. Much of this comes from the control of the Illuminati over our entire educational / information dispensing process.
However, there is overwhelming evidence that the Satanic practices of today have been historically practiced for many thousands of years. The massive ancient burial site of Tanit (known in Hebrew as Tophet) has been uncovered by archeologists near Jerusalem. This burial site has burial urns used for the ashes of sacrificed babies which have pictures and decorated text which refer explicitly to the child sacrifices that the ums were part of. There were over 7,000 burial urns from the late period of use of the burial site. All levels of society, from rich to poor sacrificed their children to appease the gods— especially the god commonly known as Moloch. The elite bloodlines of the Mystery Religions (what is now called the Illuminati) carried out sacrifices of their children more often than the average people of that day. The Tanit ritual site was used for over a thousand years (and probably is in use today secretly). The thousands of baby remains and thousands of burial urns are irrefutable proof that infant sacrifice not only existed in ancient times, it went on for thousands of years.
Several historical works refer to the Council of Elders in Sparta who would inspect newborn babies. If the babies didn’t make the grade of this inspection the Council of Elders would have them killed by throwing them off Mt. Taggetus into the Apotheta. [Probably transcription error for Mt. Taygetos into the Apothetae]. As a child of an Illuminatus, our System was taken before the Grand Druid Council and given an inspection while we were nude. The inspection was very in depth. Fortunately, we past the test. There are physical criteria concerning the body which must be met.
One of the young men our Mothers of Darkness helped program for the Illuminati worked for Manly P. Hall. Manly P. Hall sat on the Grand Druid Council at one time. He is dead now. His massive book The Secret Teachings of All Ages is a major reference work on the Mystery Religions. On page C (page 100) he talks about rings. “In the Mysteries, rings chased to resemble a serpent with its tail in its mouth were worn by the initiates as material evidence of the position reached by them in the order.”
Both our actual father, who was at one time a Grand Master, and the person we were given to after he died (who was also a Grand Master), wore silver rings with a snake swallowing its tail. This is proof for those who have publicly seen those rings on their fingers that these men who were our masters had powerful positions within the Illuminati which is the continuation of the Mystery Religions. Freemasonry claims to be a continuation of the Mysteries also. Although Freemasonry functions more as a school to preserve the symbology and ritual than being the actual organization.
By the way, when our deeper Grande Dame alters helped program that young man, they helped make glitches in the programming so that the programming would later be defective. Obviously, they did this very quietly behind the backs of the Programmers. This man was later able to break free of his Monarch Mind Control. We are happy that we played the first step in his journey to freedom.
At tire center of the System are the mechanisms that control it, such as the Master Computer, the All-Seeing Eye, the Compass, the Master Clock, and the Quadrants that tie in together. The System had 3 hourglasses spinning on axes.
These hour glasses can also be called matrixes, which are on your standard 3 axes, a X axis, a Y axis and a Z axis. The worlds are various sections of these matrixes. The picture shows how there are backup worlds and mirror image worlds. We have a double system. Each alter was split so that every alter has another alter created from her. Then there are demonic doubles— demonic mirror images in the System. The double images shown in the picture are very real when describing our System.
Some therapists have noticed “Satanic Guardian Angels” which talk to their patients. They do not know what to make of these. Some classify them as hallucinations, because they do not have any room in their belief system for demonology. These are the demons that do control the multiple’s mind. Thor, with his hugh hammer turned out to be a painful demon. Thor was in our System, and is depicted as a black stone figure at the top. His hammer is behind the top of the girl on the far right.
When his hammer would strike, we’d get split brain headaches. They used the story of the Giant with the Hammer in the Ozma of Oz book (pp. 141-155) to give us the imagery when programming us. A special series of sweeping motions with both hands will relieve the split brain programming, but some alters can only tolerate these hand signals being done by the master. Our Thor was made of cast iron & carried an iron mallet. We had to use God’s spiritual power and the Blood of Jesus Christ of Nazereth to destroy the Temple of Moloch.
[Whilst I try not to comment on Cisco’s book, purely as there is so much to comment on and it would take me so long to get them blogged, I do want to point out that in the Ozma of Oz book the name of a mechanical man is Tiktok. This is said by some to be the first robot, a mechanical man with a mechanical brain].
 

Shuna

Star
Joined
Apr 6, 2018
Messages
1,237
Important note on Satanist cults (Illuminati). Speaking of pledges where they lock up children, perform sexual practices on them, etc. Here is an article, on information, whether false or not. Possible references, with numerous testimonies (often drawings), including one confirmed by a trial (which was posted on the forum):
Stranger Things Season 4: Satanic Panic Explained (collider.com)
Besides, Stranger Things: the series talks about real things, but as usual, they are (well part of it) symbolized: Is this a true testimony or not, we find many things, which could be verified.
Note that the villain of the series = an egregore/a demon/a vampire, hence the references, with bats.

Small addition to the number 33, taken from this page on numerology: Stranger Things – Étude de la gématrie et symbolisme des Illuminati – gematriacodes (archive.ph):
"During this same period the power of the number 33 (as 3 + 3 = 6) was given to the corpus of 33 hexamter poems, recited by poets and priests during pagan festivals honoring ‘other gods’. The power of the number 6 was associated to the invention of writing (numbering an alphabet – Gematria) and creating of spells or magic, thus hexameter was attributed to Hermes, the god of all magika, whose name in Summerian was Lugalbanda – father of biblical King Nimrod (Summerian: Gilgamesh). "

And another addition coming from a comment, on Eddie Munson (I think we've already talked about it on the forum):
"@blissfullycat02
1 year ago
I knew it so early on because having done alot of research about gay culture over the years I knew the black hanky in the back pocket was for gay guys who were nto S&M and that the most famous gay S&M club of the 80s was literally called The Hellfire Club... Then there was all that not even subtle flirting with Steve that sealed it lol"
The History of the bandana is even better explained here: Hanky Panky : Eddie Munson et Flagging dans Stranger Things 4 (cellmatesmag.co.uk)
 
Last edited:

Shuna

Star
Joined
Apr 6, 2018
Messages
1,237
Juste quelques liens intéressant, sur le(s) culte(s) Franc-Maçon. C'est juste des annotations, donc je les laisse ou met en Français. Et évidemment, je ne peux pas confirmer leurs validités. En tout cas, j'ai plus l'impression, d'avoir un énorme, blabla, alors qu'il s'agit, principalement de symboles et peut-être, quelques connaissances sur la construction, tout aussi symbolique, autant dans les formes, qu'ils proposent, que dans la position des constructions par rapport, aux étoiles. Tout ça, pour faire genre et tromper sur le réel, l'égrégore, le "G", symbole de leur dieu et du G de géométrie, etc. Le dieu, étant le dieu de la construction (voir le second paraphe du premier poste de ce sujet). Et le G peut aussi être au centre d'un losange (ou de l'anas, simplifier, il forme le signe), et des losange du damier, qui sert aussi de repère, par rapport au étoile (voir même sur la terre), qu'ils utilisent et qui est au centre de la pièce, aux rites:
Just some interesting links on the Freemason cult(s). It's just annotations, so I leave them or put them in French. And obviously, I cannot confirm their validity. In any case, I have more the impression of having a huge, blabla, while it is mainly about symbols and perhaps, some knowledge on construction, just as symbolic, as much in the forms , which they propose, only in the position of the constructions in relation to the stars. All this, to pretend and deceive about reality, the egregore, the "G", symbol of their god and the G of geometry, etc. The god, being the god of construction (see the second initial of the first post on this subject). And the G can also be at the center of a diamond (or of the anas, to simplify, it forms the sign), and of the diamonds of the checkerboard, which also serves as a reference, in relation to the star (see even on the earth) , which they use and which is in the center of the room, for the rites:

Je cherchais un lien avec la Franc-Maçonnerie et Athéna (parmi, ses symboles la chouette, que l'on voit pas exemple, en petit sur le billet américain):
I was looking for a link with Freemasonry and Athena (among its symbols, the owl, which we see, for example, in small form on the American note):
Initiation prométhéenne et le franc-maçon - Partie II - Le blog de ecossaisdesaintjean
ECOSSAIS DE SAINT JEAN
Filiation Robert Ambelain 1991 GLSREP membre du CLIPSAS et de l'A.M.E

GLSREP
15 novembre 2018
Initiation prométhéenne et le franc-maçon - Partie II
"Plan d’exercice" maçonnique, "Anabase" et "Catabase" prométhéenne


Prométhée enchaîné par Gustave Moreau
La pierre ingérée par Chronos et vomi par lui donnera naissance au nouvel ordre cosmique sous l’empire de Zeus. Cet ordre n’attendait que l’intervention de Prométhée pour régénérer la pierre rejetée en pierre philosophale.

Cette pierre rejetée dans sa chute du monde divin au monde de la matière donna la race des hommes se transformera en pierre issue de "l’humeur divine" en pierre philosophale. Cette pierre sera riche de toutes les expériences divines et humaines et donnera chez l’homme la conscience éclairée.

Nous avons brossé précédemment le contexte qui a permis la première confrontation entre le représentant des hommes et l’univers Olympien. Cet état est ce que nous appellerons "le plan d’exercice", similaire au pavé mosaïque de nos loges ou au tableau de loge.

Il reste une montagne à conquérir, si Prométhée y parvient glorieusement alors ce sera l’anabase chère à Xénophon
[1] avec au somment de la montagne le fameux plateau dit « plan de gloire » où le héros est couvert de gloire et s’empare de l’objet tant convoité. À cette montée victorieuse devrait suivre un retour au plateau - plan d’exercice et la diffusion du feu et des bienfaits de la conquête. À défaut de gloire du héros, dans l'éventualité d'un échec de la tentative, alors le retour au plan d’exercice se traduira classiquement par une catabase, une descente en déchéance, un retour dans les états inférieurs de l’être, une chute dans la matière.

I / ANABASE : la marche, l’ascension vers la lumière

Le voyage ascensionnel de Prométhée – gravissement de la montagne sacrée.

Symboliquement, appartenant par sa lignée à l’Ancien Monde des vaincus et reclus, nous pouvons dire que Prométhée le fils de Titan est sorti des replis de la terre, de la grotte et du Chaos Ouranien.
Son choix « humain » souligne la faiblesse constitutive de l’homme : la nature humaine est démunie de tout lorsqu’il s’agit de survivre. Son penchant en faveur de l’homme va bouleverser l’ordre établi. Il va franchir la frontière qui sépare l’homme du divin. Prométhée va incarner un démiurge de l’Ancien Monde qui va se battre pour l’homme nouveau.
Sa bienveillance envers les hommes légitimera son comportement démiurgique. Franchir cette frontière, c’est ni plus ni moins monter à l’assaut du domaine des dieux pour être leur égal. Prométhée dans ses actes ne représente pas que lui-même, il est porteur des principes qui vont irriguer l’humanité de l’homme : le courage, le dévouement, la cause juste, le principe d’égalité et d’équité, de partage, etc, mais aussi la prétention d’être comme Dieu.
La sanction après la première confrontation à Mékoné
Le fait d’avoir la part du bœuf constituée de bonne chère fut sans lendemains favorables à cause du courroux de Zeus.
Afin de se venger de Prométhée, Zeus confisqua le feu de la foudre placé en haut des frênes ainsi que les graines céréalières dont les hommes se nourrissaient. Ainsi, les pauvres mortels étaient voués à mourir de faim, car ils ne mangeaient pas de chair crue.

La réponse à la sanction : 2eme confrontation, 2ème transgression, 2èm émancipation.
Nécessité fait loi, l’humanité naissante se meure.
Prométhée gravit la montagne sacrée pour s’emparer du feu et se confronter au divin. C’est le propre de tous les rites initiatiques que de faire le passage de la grotte de l’ère des titans vers le sommet de la montagne « éclairée ». Les Anciens devoirs maçonniques suggéraient qu’il fallait monter au sommet de l’échelle des arts, voir le visage du divin et redescendre pour partager cette vision comme une nourriture spirituelle[2]. Cet acte délibéré peut être vu de diverses façons : un sursaut d’orgueil du titan en lutte contre Zeus, ou plus simplement un acte de générosité et de sacrifice rendu nécessaire pour la survie de l’espèce humaine. Il fallut défier et escalader l’Olympe pour survivre.

A / Voir la lumière, sortir du monde ancien
L’homme avait perdu le feu confisqué par Zeus. Eschyle fait dire à Prométhée[3] : « J’ai libéré les hommes et fait qu’ils ne sont pas descendus dans l’Hadès »

Voler le feu pour achever l’œuvre !
Prométhée s’aperçut que l’homme façonné par son frère Épiméthée n’avait pas, contrairement aux animaux, toutes les armes pour se défendre. Le frère de Prométhée, Épiméthée qui veut dire « celui qui pense après » était un artisan très habile chargé par Zeus de peupler la terre de toute sorte d’animaux ; il les rendit autonomes et aptes à se défendre, et quand il fallut créer l’homme, il le fabrique à base d’eau et de terre et le faisait sécher au soleil en lui donnant le souffle, c’est-à-dire la vie. Mais voyant le travail de son frère, Prométhée ne put que constater la faiblesse de cette créature humaine des premiers temps, il lui manquait le feu pour cuire les aliments et la graine de la cueillette, il lui manquait le feu pour transformer et inventer, il lui manquait la conscience et l’intelligence « éclairée ».
Cette dépendance au feu produit par Zeus remettait en cause le travail de création de son frère. Il semblait acquit que cette imperfection ferait dépendre l’homme de la Grande Nature et de celui qui faisait les orages et les éclairs, il fallut donc tenter de rééquilibrer une seconde fois l’ordre olympien en faveur de l’ordre humain.

À la rencontre du centre des centres
Prométhée escalada la montagne sacrée et s’empara d’une semence du feu au sommet de l’Olympe dans l’atelier d’Héphaïstos le forgeron gardien du feu. Ce feu est celui qui transforme qui réchauffe, qui cuit, qui éclaire le foyer et la conscience collective de la tribu. Le feu a donc une triple dimension : matérielle, humanisante et spirituelle.


B/ L’émergence de l’homme pensant, homme pensif.
Le feu comme la terre, l’air et l’eau sont les élémentaires de la vie. Pour penser, vouloir et agir, encore faut-il posséder les quatre éléments que l’apprenti franc-maçon réordonne en lui lors de son initiation. Ces quatre éléments peuvent être dans le réceptacle humain l’élan vital, à condition qu’ils restent liés par un acte fusionnel. L’air du souffle d’Épiméthée, l’eau et la glaise vont se lier durablement par le feu dit « élémentaire ».
Mais ce feu est agissant dans d’autres dimensions. C’est notamment un feu qui en premier lie les éléments entre eux et qui à la suite relie cette « création » au sommet de l’Olympe.
Une fois cette opération élémentaire sur le contenant réalisée, l’opération alchimique suivra : le feu opère une transmutation de la matière, le contenant, le corps de glaise devient athanor ou vase qui accueille la lumière synonyme de l’esprit humain[4]. L’humanisation viendra de la part spirituelle du feu : Prométhée va implanter la lumière de la conscience dans un corps de matière, l'homme se pensera lui-même hors le divin dans un questionnement sans fin. Voilà les conséquences de l'action « démiurgique » et humanisante du fils du Titan[5].

II/ L’apport du feu sur le plan d’exercice
Une fois redescendu de l’Olympe Prométhée s’empressa de diffuser le feu auprès des hommes. De quel feu et donc de quelle lumière parle-t-on ?

A/ Le feu des sciences et techniques

Platon dans Protagoras nous dit qu’il s’empara aussi des métiers artisanaux et des sciences techniques détenues par Athéna. Donc le secret du feu est lié à l’activité transformatrice de l’homme sur son milieu. C’est l’acte d’un quasi-dieu que de transformer le réel. C’est ici que se situe la concurrence entre l’homme et dieu : le feu est un attribut du dieu qui foudroie devenu feu vital et transformateur aux mains de Prométhée et des hommes. Il faut remarquer que ce feu transformateur n’est pas de même nature que le feu de Zeus, la foudre. Le feu volé avec les sciences et techniques va permettre une polytechnique du feu.
Le feu fabriqué par l’homme est la conséquence du vol du feu et des techniques associées. Faire du feu, c’est faire comme Zeus et Héphaïstos avec la dimension spirituelle en moins. On conservera jalousement ces savoirs et techniques que l’on reliera à leur tour par la sagesse : ils deviendront connaissance.[6]
On pratiquera à la suite de cette conquête le devoir de mémoire technique qui justifie le savoir-faire de l’artisan.
Prométhée se résolut à prendre, à voler le feu au sommet de l’Olympe pour combler l’imperfection humaine. Il veut que l’homme ne soit pas qu’une simple créature, il la veut parfaite en lui donnant une semence de lumière. Prométhée à cet instant entre dans une quête et anime en lui un idéal chevaleresque fondée sur la nécessité humanisante et sur le ressentiment titanesque. La Nécessité humanisante liée à la survie et l’affirmation de la nature identitaire du titan entreront désormais dans le moteur hybrique de l’humanité en même temps que le feu-lumière volé.

Spiritualisation du feu
Le feu est symbole de destruction et de transformation, il agit tout autant sur les formes transformées que sur les esprits éclairés. S’emparer du feu, c’est détenir le pouvoir de transformation et d’évolution éclairée.
Au moment du vol le fils du Titan ne voit que l’utilité vitale du feu associé à la matière, il n’en conçoit nullement la dimension éclairante de l’esprit, ni la lumière illuminatrice qu’il pouvait porter en lui. Il n’est pas encore initié.
En fait Prométhée vola pour lui-même (ressentiment) et le compte d’une l’humanité à naître (nécessité) les savoirs de la transformation de la matière qui sont le premier stade qui mène vers la connaissance, vers la transformation de soi et de la perception d’une totalité harmonieuse.
Le tout constituera les bases incontournables de l’initiation dite « traditionnelle » fondée sur l’ascension et la transformation.



B / Ce fut l’acte fondateur de la conscience.
La conscience « éclairée » serait par Prométhée une pensée prévoyante. La conscience de l’homme définit le sens de l’acte et de la vie. Prométhée nous a donné la conscience de notre être, la pensée éclairée, l’autonomie de la volonté et l’action transformatrice de soi et du monde. Cette conscience s’inscrira dans un double mouvement initiatique centripète et centrifuge : le premier est l’atteinte du centre des centres, là où sont les secrets de la vie et du monde, le second est la parole et la lumière rependue chez les hommes permettant l’émergence de la conscience. Le feu ainsi dérobé est le moyen d’éclairer l’esprit en le libérant du principe d’utilité[7].

Conscience démiurgique et conscience du manque.
La conscience éclairée se « matérialise » avec un certain succès donnant à l’homme l’illusion d’être le maître de son environnement. Cependant ce feu lumière est plus au service de la matière que de l’esprit. L’acte démiurgique de type Prométhéen reste un acte matériel proche de la destruction.
Le feu est démiurgique par nature, car des quatre éléments il est celui qui a le pouvoir notamment de créer, de transformer et de détruire ou d’anéantir. L’hybris de Prométhée et sa volonté d’intervenir dans le sort de l’homme comme un démiurge « titanesque », se transmettra à l’homme nouvellement doté de ces sciences et techniques volées. Ce vol se fera sous couvert d’équité envers les hommes, même si les mobiles de la vengeance ou du ressentiment restent présents.
Ce feu « domestiqué » opère la transformation de la matière par l’homme qui sera comme un demi-dieu insensé, pesant sur son environnement, cédant à l’hybris prométhéen qui détruit l’harmonie du monde appelé dikè. Son hybris s’étendra jusqu'à vouloir détruire ou exterminer son frère et son semblable faisant de l’homme l’espèce la plus dangereuse pour lui-même et pour la Grande Nature représentée par Gaia.
On comprendra qu’ici le feu d’Héphaïstos et les savoirs volés à Athéna devrait mener, à l’issue d’un long parcours, à la conscience éclairée, à la sagesse et à la connaissance. Mais ni l’homme, ni Prométhée n’ont compris la dimension spirituelle d’un feu lumière, ils n’y ont vu que le feu qui brûle et transforme, réchauffe et cuit. Il reste du chemin à parcourir, c’est le chemin de l’évolution, ce chemin est une souffrance infligée à Prométhée. Nous en tirons la conclusion que la conscience née de l’évolution est démiurgique par son origine prométhéenne, et humaine par les épreuves qu’elle traverse.
Depuis la nuit des temps, on raconte cette histoire de la naissance et de la création de l’homme pensant. Ce récit se fait traditionnellement et depuis des millénaires autour du foyer central.

De la matérialisation démiurgique à la conscience en l’homme
L’activité transformatrice de l’homme préexistait à la maîtrise du feu ; mais la maîtrise technique du feu c'est-à-dire la capacité à faire du feu par friction et de l’utiliser pour la cuisson des viandes et la transformation de la matière sera une évolution aussi importante que la bipédie.
Le Paléolithique voit la fabrication des bifaces à froid pour la chasse et la séparation de la viande crue, à -6000 ans débute le néolithique et le travail efficace de la pierre pour la chasse s’associe à l’esthétique de la forme. C’est la découverte de la symétrie. Parallèlement survient le travail de la glaise pour faire des récipients. Ce travail de manufacture utilitaire et esthétisant passe par transformation de la matière par le feu : nous sommes dans une période typiquement prométhéenne.
Le feu est un bienfait, il transforme la matière. Déjà l’homme cuisait sa viande pour une meilleure digestion, mais désormais avec les récipients il peut faire des bouillons plus assimilables par les plus faibles, donnant des chances de survie à une population plus faible, diminuant la mortalité infantile et prolongeant la vie et l’activité réflexive.
Suivra l’intervention de l’homme sur son milieu par l’abattage des arbres, le défrichage, l’élevage et la culture, procédant ainsi à l’activité démiurgique sur l’espace clos terrestre, mais aussi par la fusion des minerais avec l’apparition des métaux et des alliages. C’est ici qu’Héphaïstos le fils de Zeus réapparaît avec le forgeron présent dans les sociétés primitives sous couvert des rites « magiques » relevants des puissances souterraines chtoniennes, c’est l’alliage avec les puissances infernales souterraines, puis dans la franc- maçonnerie du bois relatera le forgeron comme le charbonnier considéré comme des parias, vivant à l’extérieur du village et se réfugieront dans la foret ou la grotte, puis dans la franc-maçonnerie de la pierre avec le fameux Tubalcaïn. Ce forgeron « boiteux » comme son père sera accepté dans certaines loges ouverte à son évolution et refusée par d’autres, fermées à ses pouvoirs infernaux, mais toutes les loges feront de l’abandon des métaux un canon rituelique.
C’est ici que l’on retrouve loge reproduisant l’interdit Salomonien : Aucun bruit métallique ne fut entendu lors de la construction du Temple de Salomon[8]. Ce Temple serait donc moins un temple de matière qu’un temple de l’esprit en l’homme.
Nous voyons ici le feu évoluer dans son périmètre symbolique en direction d’une lumière illuminatrice de l’esprit en l’homme : de matériel, il devient symbolique et magique pour ne pas dire chamanique. C’est une étape intermédiaire, mais la nouvelle ère d’après le veau d’or et la descente du Sinaï par Moise va sanctionner l’interdit de l’alliance avec les puissances infernales et idolâtres. Le métal est un alliage et donc une alliance entre une puissance matérielle humaine et une puissance maléfique souterraine ou bénéfique car céleste. Le temple de Salomon fait place à la puissance spirituelle de l’alliance, et exclut la puissance maléfique de l’alliage chtonien. C’est donc un fondeur, maître en diverses sciences et techniques qui va diriger en expert les travaux de construction. Il veille à la conservation de la parole éclairante du divin chez les ouvriers et dans la pierre. C’est à lui qu’il revient de séparer ce qui est alliage de ce qui est alliance, conservant ainsi l’esprit d’alliance en chaque pierre et en chaque compagnon participant à l’édification de la maison de Dieu.
De cette troisième étape on aboutira à la construction du Temple intérieur en l’homme.

Le feu tribal
C’est pourtant autour de chaque foyer central que les familles et tribus vont commencer à se réunir, faisant naître dans le foyer commun la conscience collective de l’homme et les premiers récits fondateurs du monde et des hommes. Cette présence réconfortante du foyer central fera naître aussi une hiérarchisation des cercles réunis :
- Le premier cercle sera celui des privilégiés des plus forts, des chefs, des sorciers et chamans (Maîtres)
- le second sera celui des prétendants (Compagnons)
- le troisième sera celui des juvéniles impatients de transgresser à leur tour l’ordre concentrique du premier cercle. (Apprentis et mauvais compagnons ?) Ces derniers prendront la « tangente » de l’ordre établi, volant un brandon dans le foyer central afin de tenter d’établir plus loin un autre foyer. (Mouvement centrifuge)
Le vol du feu sacré ou la convoitise du Verbe est la base de tout parricide, c’est ce que réitère à la suite du mythe de Prométhée le mythe d’Hiram[9]. C’est le moteur prométhéen de l’évolution humaine.
Le feu crée un héliotropisme sur lequel l’hybris de l’homme se fixe. Être au centre, au plus proche du point central, c’est accéder à la mémoire vivante, à la parole des dieux par recréation tribale du Centre-sommet. (Mouvement centripète)
Gravir la montagne pour voir la lumière divine après s’être extrait de la caverne[10] sera désormais la tendance naturelle de l’homme et constituera la trame de toute initiation traditionnelle. L’initiation se distingue par sa dynamique et sa démarche dite « élémentaire » d’une simple démarche mystique. Derrière l’élément feu se cachent les trois dimensions initiatiques. La voie initiatique artisanale veut monter au ciel et fabriquer l’échelle ou la tour, la voie mystique veut recevoir le ciel et polir le réceptacle, la voie chevaleresque veut conquérir et protéger le centre des centres.

C / Les trois feux et trois lieux
Zeus vainqueur en son Olympe est l’équilibre du monde. Il se métamorphose à volonté, il est magicien, il prend parfois forme humaine, il est divin, il est le sage, il possède par ses frères et sœurs et autres alliés toutes les facultés, tous les savoirs et la connaissance des secrets de l’harmonie du monde.
On a vu que le feu dérobé à Héphaïstos n’est qu’un feu transformateur de la matière, permettant à l’homme d’être « lié » au plan élémentaire en un corps transformé et animé, mais aussi d’être « relié » au plan divin par la caverne[11] dans l’Olympe. L’homme relève la tête regarde cette montagne sacrée comme un sommet de l’intelligence du monde, demeure de la présence divine « rayonnante » et unique.
Nous avons trois feux :
  • le feu matériel qui transforme (FORCE)
  • le feu sacré et spirituel qui permet la présence divine au milieu des hommes qui est littéralement le foyer (SAGESSE)
  • et le feu de Zeus, ordonnateur du chaos « révélateur » de l’harmonie. (BEAUTÉ)
L’homme connaît le feu matériel et conçoit dans un ailleurs les deux autres feux qu’il ne possède pas. Le feu matériel volé est un intellect qui a préféré la matière à l’esprit, au point de déchaîner les désirs terrestres et enchaîner l’homme tel Prométhée[12] à son rocher. Ce qu’il ne possède pas doit être imaginé. Cet ailleurs sera le monde divin, par nature surplombant, par essence ontologique, et dirimant dans la hiérarchisation chaotique. Il faut donc remonter auprès de dieu pour vivre la proximité du feu divin. Cette remontée se fera par les prières, les invocations, l’érection des Temples et l’interposition des médiateurs et messagers célestes. L’émergence de la conscience est associée aux deux feux que l’homme n’a pas volés et qu’il ne possède pas.
Il faut donc trouver un subterfuge pour combler ce manque spirituel dans le feu volé.

On demandera à Hermès de faire le lien avec le divin par l’analogie symbolique. On utilisera aussi le langage de l’hiérophante qui permet la descente de l’esprit divin dans un médiateur humain. Ces deux langages nécessitent l’accouchement de l’esprit en l’homme. Le lieu de l’accouchement de l’esprit est un lieu privilégié et séparé du monde et du désordre profane. C’est un lieu ou l’on peut invoque et prier. C’est dans ce lieu séparé que se tiendra le feu sacré d’Hestia.

Il y aura deux lieux séparés pour les hommes en regard de la nature chaotique de leur Hybris . Ces lieux appelés temple permettront de se relier au sommet ultime de l’harmonie, Olympienne en l’espèce :
  • le premier feu sacré sera celui de la tribu qui, dans l’enceinte où elle se réunit (la grotte ou la tente), recrée instinctivement le centre fondateur de l’humanité avec le feu central. Ce lieu sera sacré, séparé et protégé par des règles d’accès et d’entretien est sera sous la gouvernance du « maître » et l’action du « mage » .
  • Le second sera le lieu de la descente initiale et de la prière montante et "reliante", celui du Temple, lieu séparé du monde profane, lieu d’action du prêtre, recréant par la sacralisation, le feu d’Hestia. C’est la voie d’accès verticale qui sépare la caverne d’Héphaïstos le forgeron de la substance au feu ordonnateur et essentiel de Zeus. C’est sur cet axe que séjourne pensée "reliante" du Sage.
Ces deux feux ont pour vocation d’atteindre par leur centre symbolique le sommet olympien du feu « essentiel ». À défaut de l’atteindre réellement, on tente d’y être relié par l’acte magique et l’invocation ou par la prière. L’image de Zeus n’est là que pour mémoriser le schéma du sommet essentiel de la pensée et de l’acte.

Les trois feux sont les trois étapes de la conscience humaine :
  • celui d’Héphaïstos volé par Prométhée et mis en œuvre par Épiméthée, c’est la conscience éclairée de l’homme qui d’empirique évolue vers une pensée prévoyante et qui peut dégénérer en action démiurgique sur les choses,
  • le feu d’Hestia représente le foyer collectif et tribal sacré et le feu sacré du Temple, celui qui crée le sentiment d’appartenance à un centre et fait naître la conscience de l’autre, mais qui peut dégénérer en manipulation démiurgique de l’homme et des choses,
  • celui de Zeus, l’éclair de la révélation et de l’essence qui peut aboutir en sagesse ou en destruction par foudroiement.
C’est tout un Nouveau Monde que fait apparaître cette pensée essentielle. Pour atteindre ce niveau de conscience, il faut continuer à cheminer vers l’essence, lâcher son rocher, rompre ses chaînes égotiques pour atteindre enfin le sommet olympien.

III / CATABASE
La catabase est une descente dans le subterrestre, ici cela prendra l'allure une chute dans la matière.
À l’évidence l’acte prométhéen fut louable, mais incomplet. Zeus n’était pas dupe de sa tromperie et sanctionna durement le représentant des hommes par un enchaînement au rocher symbolisant la matière brute. C’est sans doute pour cela que nous n’avons de cesse que de tailler cette fameuse pierre brute… De plus une fois libéré, Prométhée sera condamné à porter un anneau pris dans ses chaînes avec une pierre brute sertie, image de l'alliance entre l'homme démiurgique et la matière.

A / La tare est transmise par absorption et incorporation. Hybris, anthropisme, claudication.
L’acte transgressif de Prométhée, son hybris démontrée à la fois par le partage rompant l’harmonie du monde, mais aussi sa volonté de faire comme les dieux en gravissant et en volant le feu, ne restera pas impuni dans l’ordre moral.
Le feu volé porte en lui une tare associée à son gardien et il faut être dieu pour ne pas la subir :
Héphaïstos est un cyclope boiteux, affecté d’une tare physique comme tous ceux qui sont gardiens d’un art artisanal « matériel » (dans la mythologie grecque). Comme tous les cyclopes, il a fait allégeance à Zeus maître de la foudre qui est l’arme céleste par nature celle qui réduisit les titans coupables du désordre dans l’Ancien Monde. L’homme qui hérite du feu d’un boiteux sera à son tour boiteux dans son comportement en regard de l’ordonnancement des dieux. L’homme par sa transgression démiurgique ne sera plus en accord harmonieux avec les dieux, ni même avec la nature. Il tentera tel le boiteux de marcher droit, symbolisant la marche de l’homme en déséquilibre permanent vers son initiation[13]. Il ne pourra compenser cette tare que par un travail sur lui-même. Ce travail sera initiatique ou mystique.
Un rapport de force permanent s’engage désormais. Cette situation de crise n’est pas nouvelle toutes les traditions en parlent. C’est la chute de l’homme premier la perte de la proximité divine, le paradis perdu. Comme l’Adam Premier de la cabale qui chuta dans la matière, ou l’Adam et l’Ève qui furent chassés du paradis, c’est la transgression de l’ordre divin qui leur donna la conscience d’eux-mêmes et de leur potentiel au point de couvrir leur nudité originelle. Ce rapport à la conscience de soi fait surgir la différence entre soi et l’autre, traduisant la concurrence des pouvoirs, le jeu des séductions et des influences. La lumière-conscience devient alors elle aussi démiurgique dans la manipulation de l’autre et dans l’autosuggestion. De fait l’homme boiteux devient à son tour son propre démiurge via sa psyché, ne faisant que soigner et compenser sa tare originale.
Mais un boiteux peut-il guérir un boiteux ?


Anthropisme et supplice
Cette tare doit être interprétée au sens de l’anthropisme[14] qui caractérise le comportement humain à courte vue[15] ;
L’acte est fait sans vision du tout. La courte vue a des conséquences écologiques. L’homme ira jusqu'à modifier les facteurs endogènes[16] de sa propre évolution génétique. La conjugaison de l’anthropisme interne et externe à l’homme sont dus la transmission de l’hybris démiurgique.
L’homme prométhéen est confronté à une lutte entre sa conscience issue de la lumière prométhéenne pour l’équité et son hybris issue de la chute du porteur de lumière.
La transmission prométhéenne sera complète et contradictoire, entraînant la souffrance de l’homme marquée par le supplice de Prométhée.

L’échec de Prométhée- La chute dans la matière- la chute de Lucifer -la chute de l’Adam- avènement du vrai porteur de lumière.
Quelle est la sanction divine : L’enchaînement du démiurge au rocher du Caucase symbole de la chute dans la matière et la dévoration journalière du foie[17] par l’aigle pendant 30 000 ans. Le foie, considéré comme l’organe des émotions et surtout de la vengeance chez les Grecs, souligne la contradiction émotionnelle interne de l’homme avec le céleste[18] représenté par l’aigle. Mais le foie est aussi un miroir sur soi-même, un révélateur de qui nous sommes et de notre destinée.
Prométhée fut libéré à la demande d’Atlas, il fut condamné à porter un anneau dans lequel était enchâssée une fraction de la pierre du supplice. Les chaînes brisées seront le symbole de l’homme qui libère sa conscience de l’arbitraire ou plus précisément de l’emprise de son ego.
L’homme héritier d’un partage déséquilibrant l’harmonie universelle et d’un feu volé, reste donc enchaîné à la matière. Le fait que les francs-maçons travaillent sur la pierre n’est pas sans lien avec la destinée de Prométhée.
On assimile en partie la chute de Prométhée à la chute du porteur de lumière « Lucifer » l’ange rebelle à la mission confiée par Dieu : Livre d'Isaïe, 14, 12-15 « Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l'aurore ! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations ! Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; Je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, A l'extrémité du septentrion ; Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très Haut. Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, dans les profondeurs de la fosse »
Le livre d'Hénoch voit le porteur de lumière « Lucifer » comme un archange déchu à l'origine des temps pour avoir défié Dieu et ayant entraîné les autres anges rebelles dans sa chute. C’est donc à partir d’un ressentiment titanesque ou d’un désir démiurgique que Prométhée à chuté, il devint le faux porteur de lumière qui tombe en matérialité. Il ne sera jamais le porteur d’une lumière en accord avec la Diké.
La chute ne fait qu’exprimer la descente sur terre que le christianisme va reprendre au profit du Christ qui fut « Christus verus Lucifer », signifiant : « Christ véritable porteur de lumière » : par la Lumière il relève l'homme, sa conscience et sa reliance au divin.
Prométhée porte une lumière incomplète, celle d’Héphaïstos.


Au-delà du mythe, le dogme religieux récupéra la figure de Prométhée dans le Christ qui apporte la lumière de l’esprit. Mais ce point de vue ne s’associe au vol du feu que sous couvert de la chute et de la sortie du Paradis terrestre.
C’est le martyr sur le rocher du Caucase qui rapprochera son image de celle du Christ supplicié sur la croix. Tous les deux seront martyrs d’avoir porté la lumière chez les hommes, l’un transpercé par le bec de l’aigle et enchaîné à la terre et l’autre par la lance au sommet de la montagne. On voit nettement une gradation entre les deux figures. Prométhée sous cet aspect serait l’annonciateur du Christ ?

B / Du feu spirituel au feu banal
Diffusion et banalisation matérialiste.
Humanisation, domestication, dispersion du feu (mouvement centrifuge)
Prométhée s’empara frauduleusement du feu d’un boiteux qu’il protégea dans le but de transmettre.

Protection et diffusion
Il transporta le feu en le domestiquant dans une férule, sorte de fenouil pour le protéger et le conserver. Le feu caché et secret fut protégé et diffusé. Le vol eut lieu dans une forge dont le Tubalcaïn des francs-maçons sera issu, la forge est l’endroit de la conservation et de l’entretien du feu. Il se situe à l’écart du sommet olympien, plus bas dans une cavité creusée dans la montagne
Quoiqu’il en soi, Prométhée protège le feu transformateur comme un bien précieux dans une concavité végétale protectrice, substitut de la cavité de la forge. En effet ce légume, sec de l’intérieur l’isolait de l’humidité. Néanmoins, ce feu qui jadis était éternel au sommet de l’Olympe n’était désormais que superficiel et périssable aux mains des hommes.
La descente du feu de l’Olympe l’exposa à son extinction, il devient aussi fragile que la lueur d’une bougie dans la nuit. Il fallut le répandre auprès d’hommes, le transmettre pour qu’il ne s’éteigne pas : le parcours de la montée comme celui de la descente de l’Olympe sont initiatiques.
De l’unité originelle, nous passons à la dispersion et la dissipation. Cette dispersion serait de même nature que la dispersion des langues dans le mythe babélien, ce qui nous incite à penser que la lumière issue du feu divin est de même origine que le verbe profané par l’hybris babélien. Au bout de la chaîne de transmission et malgré le temps, les conditions du transport, les aléas de sa conservation, le feu conserve une trace de son origine olympienne.
Domestiquer le feu de l’’Olympe, tel est le pouvoir de l’homme, donnant au feu un aspect hybride divin par son origine et profane par son usage.


Les trois règnes[19]
Le feu s’associa à la matière (four-creuset-forge-minerai), au végétal (férule) et à l’animal (cuisson de la viande) et à l’homme prométhéen, pour ses fonctions utiles et universelles. Cependant, par analogie les hommes découvriront la dimension spirituelle du feu devenu lumière. Une lumière spirituelle est présente dans les trois règnes, une lumière de sagesse qui ici bas ne serait visible que pour le sage qui ne céderait pas au monde des apparences.
C’est cette part cachée de la lumière que les francs-maçons recherchent, contribuant ainsi à l’harmonie du monde.

Les quatre âges[20]
La confiscation du feu divin par Zeus en représailles de l’épisode du partage bœuf, installa chez l’Homme la notion de travail, car, à défaut de viande cuite ou bouillie pour survivre, il devait cultiver des céréales. Le travail pour survivre fit sortir l’homme de l’âge d’or, et de l’âge d’argent sortes de paradis où tout lui était donné. C’est ainsi, comme le souligne la Bible, que l’homme ne devrait sa survie qu’à la sueur de son front.
L’homme entra dans l’âge de fer, celui que l’on produit à partir d’un minerai extrait des entrailles de la Terre et que l’on fait fondre et transformer avec le feu volé d’Héphaïstos. En souvenir de cet épisode le franc-maçon abandonne ses métaux à l’entrée du la loge, sur les parvis, afin de rétablir une relation apaisée, un dialogue, une reliance entre le ciel et la terre et pouvoir faire briller la parcelle de lumière qui est en nous.


C/ Les chemins de l’Olympe
Tradition et transmission initiatique : feu sacré et feu secret, chemin de mémoire.
Le mythe prométhéen inaugure secrètement une autre dimension signifiante et agissante
. Au-delà de l’aspect moral et de la connaissance de la diké et de l’hybris, se dissimule un aspect plus initiatique.

Transgression et reliance
Il y a clairement une « reliance »[21] établie entre la chose ou l’être constitué gardien du feu et la lumière divine. C’est une reliance de nature transgressive. Le fait qu’il y ait eu vol ne change rien à l’origine du lien. Nous pensons d’ailleurs que la transgression est un élément de l’initiation et donc conforte la transmission initiatique sans la vicier[22]. La tradition est transgressive et la transgression régénère la loi divine, c’est ce que nous apprend la lutte des Anciens dieux grecs et des Nouveaux, mais aussi le mythe Prométhéen et celui de la parole perdue chez les francs-maçons. Le « Nouveau » celui qui monte au sommet est toujours un démiurge potentiel pour l’Ancien. L’homme grâce à Prométhée vient prendre sa place dans ce concert céleste, il veut remplacer Zeus.
On notera que le feu prométhéen permet de créer comme dieu « dans la matière », c’est la voie de l’artisan.
Les trois voies d’accès au sommet
Par sa descente du sommet de l’Olympe, le feu sacré conserve intacte, ses potentialités originelles pour qui sait les lire et les mettre en œuvre. La mise en œuvre est cette fois-ci tout intérieure et nous permet d’agir selon les principes de sagesse en l’absence d’hybris. Ce feu est, sous cette condition, lumière spirituelle et vient créer les trois voies initiatiques que nous pratiquons depuis. Ces trois voies permettent à tout initié de retrouver le chemin du sommet de la montagne sacrée :

  • La voie artisanale d’un Épiméthée plus éclairé sur son acte et sa finalité en regard de l’esprit qui réside dans la matière. La Lumière est dans l’acte transformateur, c’est l’équerre sur le compas, ou la pierre cubique
  • La voie chevaleresque donnant au type de l’homme prométhéen une quête vers un idéal lumineux jusqu’au sacrifice. C’est l’Équerre entrelacée au Compas ou la truelle et l’épée.
  • La voie sacerdotale donnant au porteur de lumière une délégation divine pour accueillir la parole divine, parler aux hommes et recevoir leurs prières. C’est le Compas sur l’Équerre, ou le bâton d’Hermès.
Bien entendu cette dimension[23] n’est perceptible qu’à la condition d’interpréter le mythe dans la fonction qui lui est réservée : il s’agit d’un niveau de langage qui parle à l’être moral lié au logos et à sa logique démonstrative, mais aussi à l’être spirituel qui est en nous, relevant cette fois-ci du muthos[24] et des représentations mentales qu'il génère.
Les mythes par défaut ne sont interprétés qu’au premier stade celui de l’aspect moral, il faudrait tenter de pousser un peu plus loin nos approches et dépasser le point de vue académique pour entrer dans la vision initiatique.
(…)
E.°.R.°. RL « Les Écossais de Saint Jean » A l’O.°. de Hyères
[1] L’Anabase (anábasis, « l'ascension, la montée [vers le Haut Pays] ») est une des plus célèbres œuvres de l'auteur grec Xenophon. Le parcours réussi du contingent grec dite armée des 10 000 à travers l'empire perse a frappé les contemporains de Xénophon. Après une marche de 1.400 kilomètres, ses troupes rencontrèrent celles d'Artaxerxès — environ 40.000 hommes, ou près d'un million selon Xénophon à Counaxa sur la rive gauche de l'Euphrate, à environ 70 km au nord de Babylone. La bataille était gagnée grâce aux mercenaires grecs jusqu'au moment où Cyrus fut tué d'un coup de lance à l'œil alors qu'il allait lui-même tuer Artaxerxès, ce qui donna de fait la victoire à ce dernier sur une armée désemparée par la perte de son chef.(WP 2018) L’anabase est l’histoire d’un victoire difficile sur un plan de gloire éloigné du plan originel.
[2] Les Anciens devoirs établissent une communauté de métier autour de règles comportementales et la connaissance de la géométrie opérative dont l’objectif reste la connaissance de l’art de bâtir le temple. Ainsi la part initiatique de ces manuscrits ressort à la « connaissance » de l’échelle des arts libéraux qu’il faut gravir progressivement comme une montée à l’échelle « qui s’en sert correctement peut gagner le ciel » Régius n°576.
[3] « Prométhée enchaîné » ed Charpentier, Paris, 1870.
[4] Le Temple que bâtissent les francs-maçons est un contenant destiné à recevoir la Shekinah, la présence divine. Il n’est pas inutile d’envisager l’acte de bâtir la maison de Dieu sur terre comme un acte prométhéen au sens ou l’homme maîtrise et s’approprie la dimension divine. Tout résulte de l’intention qui précède l’acte. Pour éviter cette dérive, l’homme affirmera sa grande dépendance a l’égard de son dieu par des offrandes et prières notamment. Cependant cette déviation fut rompue par l’épisode du partage équitable, permettant, et ceci de manière définitive la qualification de l’acte prométhéen de démiurgique car opérant sur le microcosme.
[5] Se pose alors la qualité de la transmission spirituelle du Titan. Lui-même soumis à l’hybris titanesque, il ne peut faire autrement que d’implanter par son acte transgressif l’hybris en l’homme.
[6] Voir à ce sujet la tradition maçonnique des colonnes antédiluviennes où sont gravées les connaissances de Pythagore et d’Hermès Trismégiste
[7] Point de vue développé par Gaston Bachelard dans la « psychanalyse du feu »
[8] 1 Roi 6-7 : « Lorsqu'on bâtit la maison, on se servit de pierres toutes taillées, et ni marteau, ni hache, ni aucun instrument de fer, ne furent entendus dans la maison pendant qu'on la construisait. »
[9] 1 Roi 6-7&nbs
Les textes antiques sur Prométhée :
En relisant ces textes on comprendra pourquoi l’homme en général et l’habile artisan en particulier, peuvent être considérés comme des démiurges.
Extrait de la Théogonie d’Hésiode (http://remacle.org/bloodwolf/poetes/falc/hesiode/theogonie)

« Japet épousa Clymène, cette jeune Océanide aux pieds charmants ; tous deux montèrent sur la même couche, et Clymène enfanta le magnanime Atlas, l'orgueilleux Ménétius, l'adroit et astucieux Prométhée et l'imprudent Epiméthée, qui dès le principe causa tant de mal aux industrieux habitants de la terre, car c'est lui qui le premier accepta pour épouse une vierge formée par l'ordre de Jupiter. Jupiter à la large vue, furieux contre l'insolent Ménétius, le plongea dans l'Érèbe, après l'avoir frappé de son brillant tonnerre, pour châtier sa méchanceté et son audace sans mesure. Vaincu par la dure nécessité, Atlas, aux bornes de la terre, debout devant les Hespérides à la voix sonore, soutient le vaste ciel de sa tête et de ses mains infatigables. Tel est l'emploi que lui imposa le prudent Jupiter. Quant au rusé Prométhée, il l'attacha par des noeuds indissolubles autour d'une colonne ; puis il envoya contre lui un aigle aux ailes étendues qui rongeait son foie immortel ; il en renaissait autant durant la nuit que l'oiseau aux larges ailes en avait dévoré pendant le jour. Mais le courageux rejeton d'Alcmène aux pieds charmants, Hercule tua cet aigle, repoussa un si cruel fléau loin du fils de Japet et le délivra de ses tourments : le puissant monarque du haut Olympe, Jupiter, y avait consenti, afin que la gloire de l'Hercule thébain se répandît plus que jamais sur la terre fertile. Dans cette idée, il honora son illustre enfant et abjura son ancienne colère contre Prométhée, qui avait lutté de ruse avec le puissant fils de Saturne. En effet, lorsque les dieux et les hommes se disputaient dans Mécone, Prométhée, pour tromper la sagesse de Jupiter, exposa à tous les yeux un boeuf énorme qu'il avait divisé à dessein. D'un côté, il renferma dans la peau les chairs, les intestins et les morceaux les plus gras, en les enveloppant du ventre de la victime ; de l'autre, il disposa avec une perfide adresse les os blancs qu'il recouvrit de graisse luisante. Le père des dieux et des hommes lui dit alors : "Fils de Japet, ô le plus illustre de tous les rois , ami ! avec quelle inégalité tu as divisé les parts !"
Quand Jupiter, doué d'une sagesse impérissable, lui eut adressé ce reproche, l'astucieux Prométhée répondit en souriant au fond de lui-même (car il n'avait pas oublié sa ruse ingénieuse) : "Glorieux Jupiter ! ô le plus grand des dieux immortels, choisis entre ces deux portions celle que ton coeur préfère."
A ce discours trompeur, Jupiter, doué d'une sagesse impérissable, ne méconnut point l'artifice ; il le devina et dans son esprit forma contre les humains de sinistres projets qui devaient s'accomplir. Bientôt de ses deux mains il écarta la graisse éclatante de blancheur ; il devint furieux, et la colère s'empara de son âme tout entière quand, trompé par un art perfide, il aperçut les os blancs de l'animal. Depuis ce temps, la terre voit les tribus des hommes brûler en l'honneur des dieux les blancs ossements des victimes sur les autels parfumés. Jupiter qui rassemble les nuages, s'écria enflammé d'une violente colère ; "Fils de Japet, ô toi que nul n'égale en adresse, ami ! tu n'as pas oublié tes habiles artifices." Ainsi, dans son courroux, parla Jupiter, doué d'une sagesse impérissable. Dès ce moment, se rappelant sans cesse la ruse de Prométhée, il n'accorda plus le feu inextinguible aux hommes infortunés qui vivent sur la terre. Mais le noble fils de Japet, habile à le tromper, déroba un étincelant rayon de ce feu et le cacha dans la tige d'une férule. Jupiter qui tonne dans les cieux, blessé jusqu'au fond de l'âme, conçut une nouvelle colère lorsqu'il vit parmi les hommes la lueur prolongée de la flamme, et voilà pourquoi il leur suscita soudain une grande infortune. D'après la volonté du fils de Saturne, le boiteux Vulcain, ce dieu illustre, forma avec de la terre une image semblable à une chaste vierge … »

Platon, Protagoras, 320c-321d :
« C'était le temps où les dieux existaient déjà, mais où les races mortelles n'existaient pas encore. Quand vint le moment marqué par le destin pour la naissance de celles-ci, voici que les dieux les façonnent à l'intérieur de la terre avec un mélange de terre et de feu et de toutes les substances qui se peuvent combiner avec le feu et la terre. Au moment de les produire à la lumière, les dieux ordonnèrent à Prométhée et à Epiméthée de distribuer convenablement entre elles toutes les qualités dont elles avaient à être pourvues. Epiméthée demanda à Prométhée de lui laisser le soin de faire lui-même la distribution: " Quand elle sera faite, dit-il, tu inspecteras mon œuvre." La permission accordée, il se met au travail.
Dans cette distribution, ils donnent aux uns la force sans la vitesse ; aux plus faibles, il attribue le privilège de la rapidité; à certains il accorde des armes; pour ceux dont la nature est désarmée, il invente quelque autre qualité qui puisse assurer leur salut. A ceux qu'il revêt de petitesse, il attribue la fuite ailée ou l'habitation souterraine. Ceux qu'il grandit en taille, il les sauve par là même. Bref, entre toutes les qualités, il maintient un équilibre. En ces diverses inventions, il se préoccupait d'empêcher aucune race de disparaître.
Après qu'il les eut prémunis suffisamment contre les destructions réciproques, il s'occupa de les défendre contre les intempéries qui viennent de Zeus, les revêtant de poils touffus et de peaux épaisses, abris contre le froid, abris aussi contre la chaleur, et en outre, quand ils iraient dormir, couvertures naturelles et propres à chacun. Il chaussa les uns de sabots, les autres de cuirs massifs et vides de sang. Ensuite, il s'occupa de procurer à chacun une nourriture distincte, aux uns les herbes de la terre, aux autres les fruits des arbres, aux autres leurs racines; à quelques-uns il attribua pour aliment la chair des autres. A ceux-là, il donna une postérité peu nombreuse; leurs victimes eurent en partage la fécondité, salut de leur espèce.
Or Epiméthée, dont la sagesse était imparfaite, avait déjà dépensé, sans y prendre garde, toutes les facultés en faveur des animaux, et il lui restait encore à pourvoir l'espèce humaine, pour laquelle, faute d'équipement, il ne savait que faire. Dans cet embarras, survient Prométhée pour inspecter le travail. Celui-ci voit toutes les autres races harmonieusement équipées, et l'homme nu, sans chaussures, sans couvertures, sans armes. Et le jour marqué par le destin était venu, où il fallait que l'homme sortît de la terre pour paraître à la lumière.
Prométhée, devant dette difficulté, ne sachant quel moyen de salut trouver pour l'homme, se décide à dérober l'habileté artiste d'Héphaïstos et d'Athéna, et en même temps le feu, - car, sans le feu il était impossible que cette habileté fût acquise par personne ou rendît aucun service, - puis, cela fait, il en fit présent à l'homme.
C'est ainsi que l'homme fut mis en possession des arts utiles à la vie, mais la politique lui échappa: celle-ci en effet était auprès de Zeus; or Prométhée n'avait plus le temps de pénétrer dans l'acropole qui est la demeure de Zeus: en outre il y avait aux portes de Zeus des sentinelles redoutables. Mais il put pénétrer sans être vu dans l'atelier où Héphaïstos et Athéna pratiquaient ensemble les arts qu'ils aiment, si bien qu'ayant volé à la fois les arts du feu qui appartiennent à Héphaïstos et les autres qui appartiennent à Athéna, il put les donner à l'homme. C'est ainsi que l'homme se trouve avoir en sa possession toutes les ressources nécessaires à la vie, et que Prométhée, par la suite, fut, dit-on, accusé de vol ».
AccueilActualités MondeRevue de presse du reste du monde


REVUE DE PRESSE DU RESTE DU MONDE

La Minerve maçonnique

La Rédaction
ParLa Rédaction
9 Mai 2022
1 Commentaire(s)
1141 vues

Facebook


Twitter


De notre confrère italien expartibus.it – Par Rosmunda Cristiano
La statue de Minerve orne les temples maçonniques. Elle est placée près de la chaire du Vénérable Maître, avec celle d’Hercule et de Vénus qui contribuent à définir une sorte de « triade maçonnique ».
Selon le mythe, Athéna, assimilée par les Latins à Minerve, serait née “pleinement armée” de la tête de Zeus. Platon, dans ‘Cratilo’ , à propos de la déesse, attribue à Socrate la définition de “theu noesis“, qui signifie “pensée divine“, et déclare qu’Homère a représenté en elle le “nous“, c’est-à-dire l’esprit, et le ” dianoia », c’est-à-dire l’intelligence. Ajout de la formule « a theonoa », puisque « theonoe » signifie « intelligence divine », un sens tout à fait cohérent avec le concept et le rôle qu’occupe le Vénérable Maître dans la Loge.
Vénérée à la fois par les Étrusques et les Romains, Minerve était célébrée par les premiers le 19 mars, tandis que les seconds attribuaient deux jours fériés, les 19 et 23 mars, les deux dates étant, sans surprise, placées dans le mois dédié à Mars, le dieu intermédiaire de la triade romaine archaïque.
Elle était honorée aux côtés du dieu de la guerre comme preuve des relations symboliques et opératoires étroites qui existent entre les voies initiatiques qui prennent respectivement pour support le métier ou l’exercice des armes.
Minerve résume les deux sens, puisqu’elle n’est pas seulement proposée à l’Art et à la Science, mais a une fonction belligérante trop clairement exprimée par la possession d’instruments symboliques typiques de Mars : le bouclier et la lance.
Il incarne la sagesse de Jupiter lui-même, de la tête duquel il est sorti et de lui il a tiré la foudre, expression de la volonté divine sagement orientée.
Minerve
On l’appelle aussi Pallas, en tant que dépositaire du palladium, une pierre tombée du ciel, sorte de Graal ante litteram , qu’Énée aurait apporté de Troie à Rome, préservant ainsi le dépôt de la tradition, assurant sa légitimité à une civilisation. C’est aussi pour cette raison qu’il est placé dans les Temples Maçonniques, pour vouloir garder, par sa présence, la Franc-Maçonnerie dans le monde à tout moment.
Sa disposition dans le temple n’est pas accidentelle : parmi ses attributs il y a celui de combat, mais avec des caractéristiques différentes de celles de Mars ; tandis que le premier représente la guerre comme la restauration de l’ordre, le second comme la destruction.
Penser à ses attributs militaires vient à l’esprit, tout d’abord, la lutte intérieure contre les “vices” et les “passions” que l’initié est tenu d’affronter sans relâche, visant à unifier et intégrer les “pouvoirs” initialement dispersés de sa propre individualité. .
En même temps, cependant, cette lutte ne peut que s’étendre à l’ensemble du milieu dans lequel se situe cette individualité car il s’agit en réalité d’une seule et unique « guerre », qui correspond d’ailleurs au travail constructif que le franc-maçon est appelé à jouer sur lui-même et donc, simultanément, sur le chantier du monde.
Dans le rituel maçonnique d’ouverture et de fermeture des travaux du temple, il appartient au Vénérable Maître qui célèbre la Sagesse :
QUE LA SAGESSE ÉCLAIRE NOTRE TRAVAIL.
QUE LA LUMIÈRE DE LA SAGESSE DEMEURE DANS NOS CŒURS.
La Sagesse dont on parle dans le domaine ésotérique est un savoir initiatique traditionnel et non une simple érudition historico-philosophique. Cette dernière agit plutôt comme un corollaire préparatoire à la Connaissance, entendue comme illumination spirituelle.
Partant de la racine étymologique de Minerve, il est mis en relation à la fois avec l’esprit, à la fois avec l’espèce humaine, et avec les facultés rationnelles.
La raison est le mode proprement humain de l’intelligence.
L’intuition intellectuelle peut être définie comme surhumaine parce qu’elle est une participation directe à l’intelligence universelle, qui, résidant au cœur, au centre de l’Être où se trouve le point de contact avec le Grand Architecte de l’Univers, le pénètre de l’intérieur. elle l’éclaire de sa lumière, qui rayonne dans tout l’être dans tous ses degrés et modalités.
Ce passage est d’une grande importance à des fins initiatiques et nous permet de comprendre l’attention qui, dans la voie maçonnique, est accordée au développement et à l’intégration corrects de tous les aspects individuels, en particulier de la raison, car cette faculté, seulement si elle est bien dirigée, est en mesure de refléter, dans la sphère humaine, les principes universels de la franc-maçonnerie.
LA NATURE DE LA FONCTION DE MINERVE PEUT ALORS ÊTRE CONSIDÉRÉE, DE CE POINT DE VUE, COMME “L’INTELLIGENCE UNIVERSELLE” TELLE QU’ELLE SE REFLÈTE ET “SE SITUE” DANS L’ÊTRE HUMAIN.


Partager

Facebook


Twitter

1 COMMENTAIRE
  1. Marc Anckaert 10 mai 2022 à 11:36
    Sagesse, force et beauté. [Le nom des trois piliers Franc-Maçon, alors qu'il en a quatre, formant soit un losange (carré), soit il est au centre, puisqu'ils disent qu'il est au centre de l'Homme.]
Islam et franc maçonnerie - traditions ésotériques

Librairie Eyrolles - Paris 5e
Indisponible
Islam et franc maçonnerie - traditions ésotériques
Résumé

Les auteurs de secrets initiatiques en Islam et rituels maçonniques ont consacré, avec le concours des chercheurs Idriss Aberkane, Karim-Hervé Benkamla et le regretté Bruno Etienne, ces traditions ésotériques au passage du relais d'une génération à l'autre, d'une religion à l'autre et d'une société ésotérique à l'autre. Depuis l'Antiquité, les peuples se sont réapproprié les mythes appartenant au monde méditerranéen. On retrouvera ainsi dans les travaux imposés à Gilgamesh le Mésopotamien ceux d'Héraklès le Grec, les symboles tenus dans ses mains par la déesse Ishtar, ceux d'Athéna et de Cérès, la représentation maternelle d'Isis portant dans ses bras Horus, celle de Marie et de Jésus ; les Mages de la Nativité avec leurs cadeaux précieux, témoignages de l'héritage spirituel de Zoroastre offert au Christianisme. Parfois le relais peut être inversé : les théologiens musulmans moutazilites appliquent sous les Abbassides la grille de lecture de la philosophie grecque sur les textes révélés. Le soufisme, savant ou populaire, comme dans les zaouïas algériennes aujourd'hui, ainsi que les traditions initiatiques chiites, ismaéliennes, druzes, alaouites, ont puisé dans la Gnose orientale un rituel antique que l'on retrouvera importé dans le compagnonnage médiéval occidental. Ce mouvement de va et vient de la pensée entre Orient et Occident assure l'unité de ce livre ; le fait que les religions juive, chrétienne, musulmane tout aussi bien que la franc-maçonnerie se déclarent " universelles " montre qu'avec patience et ténacité, nous nous devons de souligner que l'humanisme méditerranéen est bien notre substrat culturel commun malgré la diversité des appellations de nos croyances. Aussi le franc-maçon occidental non seulement ne doit pas s'inscrire dans la rupture avec le passé mais il doit aussi admettre les connaissances initiatiques de son frère oriental pour lequel Hiram et Salomon sont de véritables grands ancêtres. Mythes et traditions constituent la mémoire des hommes éclairés à la recherche de l'initiation authentique.

Le parc de Bruxelles…
Le parc de Bruxelles : le plus grand espace maçonnique au monde ?
Joël GOFFIN
Description

Nos contrées sont régies par les Autrichiens quand, en 1770, Georges-Adam Starhemberg débarque à Bruxelles avec la charge déléguée par Vienne de ministre plénipotentiaire (Premier ministre). C’est l’un des descendants de la prestigieuse famille autrichienne victorieuse des Ottomans en 1683. À Bruxelles, il prend très vite la haute main délaissée par le débonnaire Charles de Lorraine. De 1780 (mort de Charles de Lorraine) à 1783, Starhemberg possédera même les pleins pouvoirs avec son Frère de Loge le duc Albert de Saxe-Teschen, le nouveau gouverneur, et son parent et Frère le prince Kaunitz, chancelier à Vienne.
C’est Starhemberg qui envisage de remplacer le palais de Charles-Quint incendié en 1731 par un quartier royal digne du prestige des Habsbourg. En 1775, le bon peuple bruxellois érige place Royale une statue en hommage à Charles de Lorraine. Dans la foulée, Starhemberg soumet à l’impératrice Marie-Thérèse un projet de quartier royal au goût du jour.
Il est utile de préciser ici que Starhemberg est franc-maçon. Très jeune, il est initié en Saxe à la Loge Minerve aux Trois Palmiers qui deviendra plus tard Minerve au Compas. Cette Loge relève de la Stricte Observance, une obédience qui revendique une filiation avec l’Ordre du Temple sur fond irrationnel de quête alchimique, de rosicrucianisme et d’études kabbalistiques !
Pour son projet de quartier royal, Starhemberg s’est adjoint les services du sculpteur Godecharle, probablement franc-maçon, et de l’architecte français Guimard, dont on ne sait pas grand-chose. Comme le montre le plan qui reprend les outils maçonniques, le compas ouvert à quarante-cinq degrés et sa vis sont emblématiques du nouveau parc « royal » : le compas est en effet associé au Grand Architecte de l’Univers (le principe créateur, le Géomètre) et au Vénérable Maître d’une Loge. Il convient de noter que le marteau ne relève que de la Stricte Observance.
Suivons le brillant Starhemberg dans sa promenade symbolique qui mène de la place Royale à la rue de la Loi où se dresse le fronton du Palais de la Nation (Parlement). Notons que le parc de Bruxelles se trouve à l’Occident et le bassin central à l’Orient « symbolique » (plan de Ferraris, 1777).
Le parcours commence au palais de Charles de Lorraine, l’actuelle place du Musée, qui aurait un caractère alchimique selon certains auteurs. Par la montagne de la Cour qui devait s’orner d’un arc de triomphe, nous débouchons sur la place Royale. L’ensemble était clos par des portiques, créant ainsi une sorte d’espace sacré séparé du monde profane, de la ville basse.
Du côté de la rue de la Régence, qui n’était pas encore tracée, s’élevait un imposant « passage des Colonnes » décoré de six trophées d’armes. Il est tentant d’y voir une allusion au passage vers le monde obscur comme c’était le cas des Colonnes d’Hercule (Gibraltar) tournées vers l’Occident et l’océan inconnu ou aux deux colonnes du temple maçonnique. Laissons de côté l’église Saint-Jacques-sur-Coudenberg bâtie à la même époque que le quartier royal et qui possède des points communs avec le Temple de Salomon tel que les Maçons se le représentaient en cette fin de XVIIIe siècle. Mais ce n’est pas notre sujet. À droite du sanctuaire, dans la peu accessible impasse du Borgendael, nous apercevons le trophée d’armes d’Athéna avec des références à la Toison d’or comme le port du casque au bélier. De la Toison d’or associée à la quête alchimique au XVIIIe siècle, il en est encore question à l’entrée du parc, rue Royale 14. Athéna est de nouveau mise en exergue. Mais pour le coup le dragon qui gardait la célèbre Toison convoitée par Jason et ses argonautes est profondément assoupi grâce au philtre de Médée. La quête peut commencer.
Risquons-nous dans le parc semé de colonnes à grenades, symboles de fraternité et de fécondité pour les Maçons. L’observateur constate que l’allée oblique menant au bassin central constitue l’axe principal du parc Royal. Or, la Dirigit Obliqua est une devise de la Stricte Observance chère à Starhemberg qui signifie : « Elle rend droit ce qui est de travers » dans une perspective de régénération et de rédemption. Cette allée biaise possède la propriété insolite de viser le coucher de la Saint-Jean d’hiver fixée au 27 décembre. Au XVIIIe siècle, la Saint-Jean d’hiver était la principale fête d’obligation de l’Ordre des francs-maçons. De très nombreuses Loges étaient d’ailleurs placées sous son invocation. À cette date, les dignitaires étaient (ré)élus et les membres assistaient à un banquet précédé… d’une messe solennelle. À la Saint-Jean, les jours allongeaient et, symboliquement, chaque Maçon méditait sur la renaissance de son « soleil intérieur ».
Directement à droite de cette entrée biaise, nous accédons aux bas-fonds, ultimes vestiges de la chasse gardée de Charles-Quint. L’un d’eux recèle la statue de Marie-Madeleine et le buste du tsar Pierre le Grand. Tous deux ont été déplacés au XIXe siècle vers ce qui ressemble à une grotte initiatique ou d’élection. Avant d’être initié, tout Maçon est introduit dans un cabinet de réflexion qui l’invite à se débarrasser de ses préjugés liés au monde profane. Rappelons que Madeleine est vénérée par la Maçonnerie opérative (compagnonnage), l’une des sources de la franc-maçonnerie. Le buste de Pierre le Grand arbore fièrement l’année 1717 qui marque son passage à Bruxelles, mais peut-être également la fondation officielle de la franc-maçonnerie à Londres. Sur le mur, les lettres vitriol en miroir ne datent que de 1991, mais elles renforcent évidemment le caractère symbolique des bas-fonds puisqu’elles sont l’acronyme latin de la formule alchimique et maçonnique : « Visite l’intérieur de la terre et en rectifiant tu trouveras la pierre cachée ».
Revenus sur l’allée oblique, nous croisons une délicate statue de la Charité. C’est précisément la plus grande qualité requise d’un Maçon au XVIIIe siècle. En ce temps, l’Ordre possède des racines chrétiennes, même s’il ne fait pas allégeance au pape. C’est ainsi qu’un athée déclaré ne peut y entrer. En progressant vers la rue de la Loi ou l’Orient symbolique, nous débouchons sur deux monuments sculptés qui se trouvent devant le bassin circulaire. Celui de gauche est dédié à Starhemberg avec la représentation de ses armoiries. Celui de droite est purement maçonnique : aux pieds de l’enfant de gauche (le Compagnon), on peut voir le ciseau et le burin, outils de l’Apprenti en Maçonnerie. Celui de droite (le Maître) tient l’équerre et le compas de la main gauche. Le Compagnon déroule le plan du parc couronné de roses : il s’agit de son chef-d’œuvre, un chef-d’œuvre qui est demandé à tout Apprenti lors de son initiation-réception.
Ces deux monuments constituaient un lot de consolation pour Starhemberg dans la mesure où Joseph II, lors d’une visite à Bruxelles, lui avait refusé l’érection d’un obélisque triangulaire. Celui-ci devait s’élever au bassin rond et constituer la « dernière pierre de tout l’édifice » selon la correspondance autrichienne de l’époque. En réalité, Joseph II prétexta que l’obélisque lui coûtait trop cher. Objection incongrue puisque le très libéral prince de Starhemberg avait mis à contribution les abbayes environnantes et les États (provinces) pour couvrir les frais du nouveau quartier royal, mais aussi de l’obélisque ! Les allégories de ce dernier étaient éloquentes : Minerve/Athéna, Hermès, Cérès/Isis, etc. Le tout sommé d’un aigle couronné d’or et protégé par huit sphinges. Plus tard, au château de Wespelaar, le même Godecharle érigera un obélisque visiblement maçonnique sur une île figurant les Champs Élysées où reposent les héros vertueux dont l’âme est immortelle.
Dans l’axe médian du parc de Bruxelles, Gilles-Lambert Godecharle, toujours lui, concevra le majestueux fronton du Palais de la Nation (actuel Parlement, rue de la Loi) intitulé « La Justice récompensant la Vertu et punissant les Vices ». Un concept éminemment maçonnique et constamment repris dans les rituels de la fin du XVIIIe siècle. La Vertu peut être assimilée à la connaissance et les Vices à l’ignorance. En résumé, Minerve/Athéna (la Sagesse) présente un personnage ailé ou l’Élu à la Justice qui lui offre une couronne de laurier. Les sept Vertus apparaissent tour à tour au fronton. L’une d’elles porte sur la poitrine un triangle maçonnique figurant l’Œil de la conscience ou le principe créateur.
Dans l’axe, à l’autre bout du parc, s’élevait la résidence de Starhemberg devenue la matrice de l’actuel Grand salon blanc du palais royal. S’y trouvait aussi la chambre héraldique (détruite) qui conserva jusqu’au départ des Autrichiens le trésor de la Toison d’or.
Pour les francs-maçons autrichiens férus d’occultisme et d’alchimie sur fond d’inspiration rosicrucienne, la Toison d’or s’apparentait à la pierre philosophale et à l’élixir de longue-vie. L’axe médian du parc reliait donc la Toison d’or, l’obélisque (l’Être suprême) et le fronton du palais de la Nation, le tout centré sur la régénération et l’immortalité de l’âme.
Mais ce n’est pas tout. Au XIXe siècle, le caractère maçonnique du parc semble avoir été renforcé. C’est ainsi qu’en 1881, le franc-maçon Thomas Vinçotte rend hommage à son Frère Godecharle en lui dédiant une jeune femme nue dévoilant l’esquisse du fronton du Palais de la Nation. Elle s’intitule « Allégorie de la vérité » et se trouve sur un tertre parmi des buissons, non loin du bassin central. Or, la vocation de tout franc-maçon n’est-elle pas de rechercher la vérité, quelles qu’en soient les difficultés, voire les désillusions ?

Le prince de Stahremberg retourné à Vienne en 1783 fera une dernière fois parler de lui. Le Freihaustheater situé dans sa propriété représentera deux cent vingt-trois fois la Flûte enchantée de Mozart, opéra maçonnique s’il en est ! Tout comme Starhemberg, le jeune prodige était membre de la Stricte Observance, la branche germanique de la franc-maçonnerie, mais également la plus ésotérique du XVIIIe siècle.
La preuve par Les Amis Philanthropes ?
Pour célébrer le bicentenaire de son installation en 1798, la loge des Amis Philanthropes commande à Bpost un timbre officiel sur le thème de la Libre pensée.
Gérard Alsteens est le dessinateur du timbre proprement dit (à droite de l’illustration).
Chose insolite, Les Amis Philanthropes font accompagner le timbre d’un plan du parc entouré d’une sorte de chaîne d’union. Il s’agit donc d’une revendication de premier ordre, voire d’une preuve formelle : en effet, pourquoi choisir le parc s’il n’a rien de symbolique !
Jean-Pol Ducène, un philatéliste spécialiste de la thématique maçonnique confirma sur son site le caractère maçonnique du parc.

Illustrations :
Plan rectifié de Saint-Hilaire (Pascal Pirotte).
Esquisse de l’obélisque de Godecharle jamais placé dans le parc (Jean-Philippe Caufriez). Le prince de Starhemberg (wikimedia commons).
Timbre commémoratif des Amis Philanthropes (coll. Joël Goffin).

Étude complète sur le site www.bruges-la-morte.net : Le Quartier Royal : une forêt de symbolesservan
 

Shuna

Star
Joined
Apr 6, 2018
Messages
1,237
Un autre post d’ailleurs, je ne peux pas encore confirmer à 100%, mais ça pourrait être ça :
Je suis retombé sur cette vidéo hier, alors que je cherchais si l’Antéchrist était gay. Et évidemment (comme les textes ont été découpés, les extraits peuvent provenir d’un même paragraphe, texte ou livre, ils peuvent donc avoir un lien et non un sens qui ne vient que de l’extrait). J’avais cette théorie, mais j’ai pu la confirmer hier et aujourd’hui (à bien y penser). La théorie est qu’il définit trois dieux ou plus tôt : Dieu (et donc le Christ, qui représente le corps de Dieu), Marie (pour les textes chrétiens), et dans ce texte, et dans tout le contexte, qui est très bien expliqué dans cette vidéo. Que l’Antéchrist ne sera attiré ni par les pères, pour le père (Dieu, la lumière), ni par les femmes, pour la mère (la déesse, les ténèbres). Mais il fera son propre chemin, et là, on peut le définir comme étant les deux (même si, vu mais étudié, il dépend de la lumière, c’est pourquoi on le définit comme un faux dieu. Il a une autre représentation, dans les textes, qui ont été écrits, dans les 360 ans après J.-C. et à Rome. D’où le nom de la bête, sa mesure (qu’il faut calculer, la surface totale de l’Empire Romain). Bon pour le calcul, je l’ai vu dans un rapport, et donc je peux confirmer pour le moment. Mais pour l’Antéchrist, la référence n’est pas stupide, car comme il est souvent représenté comme borgne [de l’œil droit, celui du corps, et du temps à donner qu’il représente l’esprit, comme l’esprit de Dieu, en référence à l’action de la lumière sur la matière (et au fait, que chaque être humain a un esprit (qui produit l’âme):
Another post by the way, I can't confirm 100% yet, but it could be it:
I came across this video yesterday while researching whether the Antichrist was gay. And obviously (as the texts have been cut up, the extracts can come from the same paragraph, text or book, they can therefore have a link and not a meaning which only comes from the extract). I had this theory, but I was able to confirm it yesterday and today (come to think of it). The theory is that it defines three or earlier gods: God (and therefore Christ, who represents the body of God), Mary (for Christian texts), and in this text, and in the whole context, which is very well explained in this video. That the Antichrist will be attracted neither by fathers, for the father (God, the light), nor by women, for the mother (the goddess, darkness). But he will make his own way, and there we can define him as being both (even if, seen but studied, he depends on light, that is why we define him as a false god. He has another representation, in the texts, which were written, in the 360 years of our era and in Rome. Hence the name of the beast, its measurement (which must be calculated, the total surface of the Roman Empire). Good for the calculation, I saw it in a report, and therefore I can confirm for the moment. But for the Antichrist, the reference is not stupid, because as he is often represented as one-eyed [of the right eye, the one of the body, and time to give that it represents the spirit, like the spirit of God, with reference to the action of light on matter (and to the fact, that every human being has a spirit (which produces blade):
Il est également lié à l’arc-en-ciel, tandis que Dieu n’est lié qu’à la lumière blanche ou jaune. Et c’est celui qui porte à la fois le noir et le blanc. Et l’association des deux côtés (c’est symbolisé, par le transgenre, en ce moment ?, parce que les membres, ne l’affichent pas vraiment, et rejettent, même l’idée).
He is also linked to the rainbow, while God is only linked to white or yellow light. And it’s the one that wears both black and white. And the association of both sides (is it symbolized by transgender at the moment?, because the members don't really display it, and even reject the idea).

Et en passant, chez les Musulmans, pour un résumer rapide:
TempestOfTempo:
These so-called "Muslims" often forget to mention that the TRUE Jihad (as it is stressed in Islamic theology) is our struggle with the SELF! Its the internal conflict to stay on course and enjoin whats right/forbid what is wrong in our OWN PERSONAL LIVES.
e-Enoch:
The battle is for the mind...and within the mind of every person...because of the fallen nature, the human spirit is in natural rebellion against the Spirit of God, The Holy Spirit...unless and until there is surrender and obedience to the will of the Almighty God through Jesus Christ...
Makes me think of the conflict between body and mind (soul); between light and matter. And besides, a little aside on the cycle of the gods. When God is light and Satan is darkness/matter. Lucifer gives life to light, but represents matter. When the devil will give life to matter, or take life. Making these last two gods, the gods who are not one but two representations, what they are and what they produce.
 
Last edited:

Vmort

Star
Joined
Dec 1, 2019
Messages
1,522
Sinister Sites: Quinta da Regaleira, an Occult Palace Built for Masonic Rituals
The region of Sintra, Portugal has always been surrounded by a mystical aura. In Roman times, people of the region built a temple dedicated to Cinthia, the goddess of the moon. Ultimately, the entire region was baptized with a derivation of that name: Sintra.

“Since the beginning of recorded time, Sintra has been regarded as a land cloaked in mysticism. It permeates its steep hillsides and even its air. It’s common to be surrounded in nevoeiro (fog) one moment and the next, bathed in sunlight. You can feel a bigger, stranger power at work in those hills. Its legends have been passed orally through generations and have survived since the time of the Moors — and maybe even before then.”
– Atlas Lisboa, Sintra’s Myths, Legends, and Paranormal Activity
Pena Palace in Sintra.
Sintra and its surroundings have been the site of several bizarre stories, anecdotes, and legends.

In 1930, Aleister Crowley – the most famous occultist in modern history – faked his death near Sintra. Indeed, he let people to believe that he took his own life at Boca do Inferno (Mouth of Hell), a unique seaside cave on which waves crash in a particularly violent manner. Crowley’s fake suicide note stated:

“Can’t live without you. The other mouth of hell that will catch me won’t be as hot as yours.”
Another story involves rocks materializing from thin air.

On an October night in 1984, a call for help was made by the residents of Quinta da Penha Verde over the police radio. Apparently, the inhabitants of the farm were being assaulted by flying rocks. The GNR police and firefighters rushed to the scene, with light projectors. They found that rocks were appearing out of thin air and striking the 10 inhabitants and anything that stood in their path. The police shot rounds into the surrounding woods but to no avail.
One of the firefighters boldly stated to everyone in earshot that he did not believe in witchcraft and was convinced this was only an illusion. A stone the size of a fist promptly shot at him and, had he not stepped back, it would have slammed into his face. Upon closer inspection of the stones themselves, he noticed that they were actually warm to the touch.
The phenomenon seemed to center around the female groundskeeper of the house, Elvira da Conceição Teodoro, who was targeted relentlessly by the stones no matter where she hid. The police and firefighters noticed that when the rocks hit people they would not hurt them badly, but when they hit objects like doors and cars they left a deep dent. The stoning only stopped when the groundskeeper and her family left the farm, finding solace in Queluz.
The reporter that followed this story dug deeper and tracked down Ermilia for an interview. Though suffering from epilepsy, she swore on her life that the story was true, and what’s more, that she had been followed by these strange events all her life.
No one has ever been able to explain what happened that night.
– Ibid.
A portion of the movie The Ninth Gate (starring Johnny Depp) was filmed in a palace located in Sintra. Produced by Roman Polanski (Rosemary’s Baby), the movie is about a 17th-century book that contains a magical secret to summon the Devil. Interestingly enough, the interior of that palace was designed by Luigi Manini – the same architect who created Quinta da Regaleira – a veritable occult palace.

Quinta da Regaleira, an Occult Palace
The front of Quinta da Regaleira.
With its lush vegetation and beautiful architecture, Quinta da Regaleira causes its visitors to experience a piece of heaven. However, as they go down its dizzying “inverted towers” and walk through its dark tunnels, these same visitors end up experiencing a piece of hell.

The heaven-and-hell duality of Quinta da Regaleira is not an accident, it is by design. Every single detail on this estate is a physical representation of occult principles – from the number of stairs that lead below the ground to the colors used in “religious” paintings. While the decorations might look “pretty” to the casual visitor, they take on an incredibly deep meaning to those knowledgeable in alchemy, Rosicrucianism, Freemasonry, and the Knights Templar.

The man behind this occult temple is an eccentric millionaire named António Augusto Carvalho Monteiro who bought the estate at a public auction in 1892.


António Augusto Carvalho Monteiro turned Quinta da Regaleira into an occult palace.
Monteiro was a Brazilian-Portuguese businessman, collector, bibliophile, and entomologist. He was also a prominent Freemason and he gave himself the mission to create one of the most Masonic estates in history.


Amid the lush and otherworldly surroundings, the Fount of Abundance features a marble facade and is adorned with seashells and serpent-like creatures. It is topped by two obelisks which represent Joachim and Boaz – the two pillars of Freemasonry.

Visitors can find a collection of sculptures depicting gods such as Hermes – the mythological founder of Hermetism, the basis of Western occultism.
While the exterior of the palace has a heavenly quality to it, some figures subtly remind us that there are other forces at play as well.


The god Pan looks over with a rather malicious look on his face.
Pan was a prominent deity in Greece. Often depicted with horns and the lower body of a goat, Pan is a phallic deity whose animalistic features represent the carnal and procreative impulses of men.


A sculpture of Pan having sex with a goat from Villa of the Papyri in Herculaneum.

Visitors with a keen eye will discover that several goat heads overlook the premises.
Considering that this temple is full of symbolism relating to the Knight Templars, these goat heads are not merely there for decorative purposes. They are mostly likely a representation of the Goat of Mendes and Baphomet – the god of the Knights Templar.

An engraving from Léo Taxil’s “Mystères de la Franc-Maçonnerie” depicting Baphomet being lifted processionally during an initiation ritual.
Speaking of initiations, the most stunning feature of Quinta da Regaleira is its massive “initiation wells” where Masonic initiations took place in the most symbolic of settings.

Initiation Wells
This “initiation well” goes 95 feet underground.
While Quinta da Regaleira is said to feature two wells, none of them were used to collect water. Instead, they were massive infrastructures solely built for ritualistic purposes. The well pictured above contains nine platforms which are believed to be a reference to the nine circles of Hell in Dante’s Divine Comedy by Dante. Conversely, it can also refer to the nine skies which constitute Paradise, depending on the point of view of the visitor.


At the bottom of the well an 8-pointed star, also known as the Star of Ishtar.
The star of Ishtar is often always found in “magical” places such as Felicity, the Vatican, and the Los Angeles Central Library.


The two underground wells connect to an intricate system of caves and tunnels.
All of this was built to emulate ancient rituals where initiates were symbolically taken from darkness to light to symbolically experience death and rebirth.


The view from the bottom of the initiation well.

The second well – often referred to as the “imperfect well” – looks much rougher than the main one. According to past visitors, venturing down this thing is an odd and thoroughly creepy experience.
The system of tunnels also leads to various curious areas on the estate.

Leda’s Cave

One cave features a sculpture of Leda and the Swan underneath a hexagram.
Leda and the Swan is a story from Greek mythology where Zeus takes the form of a swan and seduces/rapes Leda, a Spartan queen. For centuries, this story inspired numerous works of art where the sexual encounter is often depicted as violent and forceful. While other interpretations of the story are rather tame, they are nevertheless infused with eroticism.

While this causes one to wonder why this specific sculpture was placed in this specific cave, the other feature of this place – a massive hanging hexagram – adds another layer of mystery.


A hanging hexagram inside Leda’s cave.
The hexagram immediately gives this cave a “magical” purpose. It is known in occult circles as the Hermetic seal of Salomon.


The Hermetic Seal of Salomon visually depicts the concept of “As above, So below”. It represents opposite energies mirroring each other to achieve perfect balance, which leads to magic.
Man’s three bodies are symbolized by an upright triangle; his threefold spiritual nature by an inverted triangle. These two triangles, when united in the form of a six-pointed star, were called by the Jews “the Star of David,” “the Signet of Solomon,” and are more commonly known today as “the Star of Zion.” These triangles symbolize the spiritual and material universes linked together in the constitution of the human creature, who partakes of both Nature and Divinity. Man’s animal nature partakes of the earth; his divine nature of the heavens; his human nature of the mediator.
– Manly P. Hall, The Secret Teachings of All Ages
In short, this cave features a hexagram, which represents the union of opposite forces. Leda’s sculpture also the union between male and female energies. This leads one to wonder: What was the purpose of this cave? Did ritualistic sexual encounters (sometimes known as “sex magick”) take place in this cave?

The Chapel

At first glance, this appears to be a typical Catholic chapel. However, like the rest of the estate, it is replete with occult secrets.
The chapel is made of three levels (underground, ground level, and above ground) which is meant to represent the three levels of the Axis Mundi (the underworld, earth, and heaven). Atop the chapel is a tower-like sculpture that represents an “alchemical furnace”, also known as athanor.


An ancient engraving of an athanor.
Inside the chapel, visitors can find an intricate mixture of Catholic and occult imagery.


At the center of the floor is a Templar cross surrounded by pentagrams and sunwheels, giving the chapel a “magical” dimension.

The centerpiece of the chapel is a painting of Jesus Christ crowning the Virgin Mary. It conceals an esoteric meaning.
The colors worn by Mary each represent a stage of the alchemical Great Work (aka Magnum Opus). Her dark blue cloak represents Nigredo (blackening); Her white head cloth represents Albedo (whitening), her gold shroud represents Citrinitas (yellowing) and her red dress represents Rubedo (reddening). The painting as a whole represents Mary being “crowned” with spiritual transmutation after completing the alchemical Great Work.


On the ceiling is an All-Seeing eye inside a triangle surrounded by light rays. It represents the Masonic Great Architect of the Universe.
A staircase leads to the underground crypt where things get very blatantly occult.


Those who enter the crypt must go through a gate adorned with a pentagram, hinting at the magical dimension of the place.

Inside the crypt is an altar and Masonic checkerboard pattern floor on which rituals take place.
The map of the estate shows that there’s a tunnel that runs from the crypt to the palace. God only knows what took place on those premises while Monteiro was alive.

In Conclusion
While an entire book could be written about Quinta da Regaleira, it can also be summed up in one word: Occult. The entire estate was custom-made by an eccentric millionaire who carried out his esoteric fantasies to their fullest extent, with no attempts at compromise or hiding the true purpose of the place.

Built in a region that was already known for its mystical aura, Quinta da Regaleira was meticulously planned to host occult rituals that turned into intense, jarring experiences where the candidates experience the dualities between light and dark, life and death, and good and evil.

In short, Quinta da Regaleira is physical proof that the term “occult elite” is not a vague, unproven urban legend. It is a concrete historical fact.
 

Vixy

Star
Joined
Mar 16, 2017
Messages
3,912
@Shuna THULE COMPANY
You requested for me to find something about Thule society. Please, take a look. They works in Russia for some time.
From their advertesiment: Since 1942, we're made it our business to bring you closer to the world and your passions.
Their production: ‎Roof racks · ‎Backpacks and day bags · ‎Roof rack systems · ‎Bike racks

KNOW ABOUT YOUR PERPETRATOR IS LIFE SAVING!
Buy the book Bloodlines of the Illuminati

Take it for free from Fighting Monarch
Because you have hidden alters knowledge will save your life and their attack on you will go easily.

MEROVINGIAN BLOODLINE RULES RUSSIA
My reseach show me that main Hivite bloodline is secretely MEROVINGIAN.

14. The Merovingian Bloodline
This page has been prepared to provide some type of table of contents to the various items which ‘will be included in this chapter "The Thirteenth Satanic Bloodline". In my writings this bloodline has been interwoven into the text of many articles, but It hasn’t been singled out very much. Although a great deal has been mitten by this author on this final family, to pull out articles which concentrate on it solely is difficult. After assembling some pages on it, a few words of explanation were still needed. Allow me to briefly explain those items which were selected:
An article on the top family that appeared in Feb. ‘95 newsletter on page 73.
An appendix to the Be Wise As Serpents book about the British Royalty. The British Royalty are tied in with the 13th Bloodline.
Many of the American political leaders have been related to the British Royalty incl. George Bush and Dan Quayle. A flier from a Christian conference is Included showing who the speakers are. Finally, a little of the genealogical information I assembled on the Mormon leaden is given. This was included in the Be Wise As Serpents book to give people an idea of how the Mormon leadership ties back in with the leading occult bloodlines of the Merovingian dynasty. The chart for LDS President Albert Smith is only about 1/3 typed out. The remainder of Albert Smith’s (as well as other Mormon leaden) genealogical work is in a file in some unknown box at my house.This bloodline is harder to track because it weaves in and out of the other 12 bloodlines. There are many surnames which are part of this bloodline (Including the Smith family), however I can give one very prominent one, the Sinclair family. We know that Satan is the father of all lies, and Christ told the religions leaden who went out to destroy him that they were from the seed of Satan.
2nd Feature Article--THE 13TH ILLUMINATI BLOODLINE. The 13th Illuminati Bloodline is where the Anti-Christ will come from. This bloodline believes that it has both the Holy Blood of Jesus and the blood (or seed) of Satan in its bloodline. In my Be Wise As Serpents book, I make reference to this bloodline but I never really took the time to explain it completely.
In fact I don’t fully understand this bloodline myself. I encourage those who want to learn more about this bloodline to study the following books: Holy Blood, Holy Grail by Lincoln, Leigh & Balgent The Messianic Legacy The Temple & the Lodge Crusaders of the Grail by J.R. Church The Anti-Christ King--Juan Carlos by Dr. Charles R. Taylor This bloodline is so extensive in its many branches that its membership takes in many of the Presidents of the United States, including George Bush and George Washington.
The reason that I gave the genealogies of the some of the Mormon Presidents to people back in 1991 in my Be Wise As Serpents book is that all of the Mormon Presidents in history, whether RLDS or LDS, trace their blood back to this 13th bloodline. Within the Illuminati rituals, the emphasis of the 13th bloodline is that they are the seed of Satan. As their secret story goes, they are the direct descendents of Jesus’s spiritual brother Lucifer. Since the Freeman family and the Rothschild family have members who are also in the 13th bloodline, it is unclear to me how interwoven the "seed of Satan" is. Some of the earliest attempts to trace the seed of Satan were some books which did extensive research on the Tribe of Dan and the decedents of Cain.
"The Curse of Canaan" is an interesting book along with its mate World Order by Eustice Mullins. One of the books which I looked with difficulty for before finding it, was Gerald Massey’s A Book of the Beginning (Secaucus, NJ: University Books, Inc., 1974.) The book goes in and shows in detail how the inhabitants of the British Isles came originally from Egypt. This is Important because (as this newsletter has always contended) the Druidism of the British Isles was simply a derivative from the Egyptian Satanic witchcraft/magic of Ancient Egypt.
The Egyptian word Makhaut (clan or family) became the the Irish Maccu and the Maccu of the Donalds (clan of Donalds) now reflected in the name MacDonald. The sacred keepers of the Clan-Stone in Arran, were also known by the family name of Clan-Chattons. Another word for clan is Mack and the Clan-Chattons were also known as Mack-Intosh.
Ptah-rekh the name of the Egyptian god Ptah was passed down to us by the Druids adopting the name Patrick, which sounded similar. St. Patricks day then is a Christianized form of a druidic holiday which originally had its origins in Egypt. The All-Seeing Eye can be found on ancient buildings in ancient Chaldea, in ancient Greece, and in ancient Egypt. The MI-seeing eye represents Osirus. Osirus had debauched revelries (saturualias) celebrated in his honour. The temples in Arabia clear back in the time that Moses had his black father-in-law Jethro used the all-seeing-eye to represent the false satanic trinity of Osiris, Isis and Horus of Egypt. This MI-Seeing Eye pops up everywhere the Illuminati has been. In the Winter Palace Square in St. Petersburg, Russia is that Illuminati all-seeing eye on top of a pyramid. You will also see it in the old Mexican Senate Building which is now a museum in Mexico City.
You will find this on the back of our one dollar bill, and you will find the all-seeing eye was placed on Ethiopian stamps when they got a communist government in power. The Illuminati is the continuation of the Mystery Religions of Babylon and Egypt. And the bloodlines of theIlluminati go back to people who at one time lived in Babylon and Egypt. Just how the House of David (the Satanic one) and the Holy Blood of the 13th family fit in with everything else in history I can’t say. I’m sure It would be a big story to tell If I knew. But I do feel that somehow the 13th Illuminati family does goes back to ancient times. Is this via the Tribe of Dan or via some Druidic bloodline or is it via the Merovingian's or is it via all three’ And where do the Guelphs and Black Nobility fit Into this?
Whatever the case, the 13th bloodline has amassed a great deal of power and wealth on this planet. The 13th bloodline lacks nothing to bring forth their Anti-Christ who will appear to have all the correct credentials. I would not even be surprised if their Anti-Christ in order to appear real will expose another Anti-Christ. The 13th bloodline has kept its genealogies very secret. I would welcome more Input from informed persons about this bloodline. The tribe of Dan was prophesied to be the black sheep of the nation of Israel which would bite the other tribes of Israel. The tribe of Dan had the snake and the eagle as its two logos. The tribe of Dan left its calling card all over Europe as it migrated west in the names of many places. The tribe of Dan ruled the Greeks, the Roman Empire, the AustroHungarian empire and many others which used the eagle as its logo.
Great Britain is the mother country of Satanism.
1 Scotland has long been an occult center. The national symbol of Scotland is the dragon (the snake), and for years the chief of Scotland was called the dragon. The Gaelic language is an important language for Satanism, although English and French are also use extensively by the Illuminati. The planning sessions for world takeover that some ex-Satanists experienced were held in French. The British Royal Family have long been involved with the occult. For more information on this there is a detailed examination of the Royal family and the occult in the book The Prince and the Paranormal -the Psychic Bloodline of the Royal Family by John Dale (1987).
2 They have also been actively involved with Freemasonry. (See the chart.) British MI6 has been a major vehicle for the Satanic hierarchy working behind the secret veil of Freemasonry to control world events.
3 British MI6 is the most secret intelligence organization in the world.
4 (It is properly known as British Secret Service not to be confused with the U.S. agency by that name but performing a different function entirely.) The British Royalty have served as important figureheads to British Freemasonry lending credibility and respectability.

British Freemasonry has managed to keep itself free of much of the criticism that the other national Masonic groups have brought on themselves. However, much of the credibility of British Freemasonry is undeserved. True, British Freemasonry is what it portrays itself to the public for the lower levels.

But, the lower level Masons by their dues and activities are unwittingly supporting an organization that is led by Satanists at the top. An example of the subterfuge constantly exercised on the public by Freemasonry is a book purportedly written by a non-Mason entitled The Unlocked Secret Freemasonry Examined. The book portrays itself as an unbiased and complete expose of Freemasonry. The book states unequivocally that the Masonic order called Societas Rosicrucian in Anglia (sic] is only open to Christians and is a "Christian Order." However, Edith Star Miller reprints copies of a number of letters from the chief of the Societas Rosicruciana in Anglia which show that the English Grand Masonic Lodge, the SRIA, the OTO, and the German Illuminati are all working together.
5 She briefly explains how she obtained the letters.

Notes 1. Interviews with numerous ex-witches and ex-Satanists.
2. Copies available from Bury House Christian Books, Clows Top, Kidderminster, Wores, DY 149HX, England.
3. Confidential interviews.
4. Wise, David and Thomas B. Ross. The Espionage Establishment, p. 79.
5. Miller, Occult Theocracy, Appendix IV, pp. 8-35.
So Sean Hross on youtube is right, just as I've believed since I first saw his videos; They ARE egyptian, not jewish.

About you programming someone, the level of trauma programming means.. You remember all of that and live with having put a human through that?
 

Shuna

Star
Joined
Apr 6, 2018
Messages
1,237
Sur MSN: "Les vampires psychiques". Je suis passé par là, pour des recherches, ce n'est pas des égrégores, même si ça y ressemble, dans certains cas. Dû point de vu psychologique, c'est intéressant. A noter pu un rappel, que le corps peut évidemment absorber et rejeter de l'énergie:
On MSN: “Psychic Vampires”. I went through this, for research, it's not egregores, even if it looks like it, in certain cases. From a psychological point of view, it's interesting. Please note that the body can obviously absorb and reject energy:
Vampires psychiques : ces êtres qui nous volent notre énergie (msn.com)

Et cela me fait pensé, à ce que les autres ont dis, sur le faite que les stars de KPop cherche de la l'"attention" (je n'ai plus le mot exacte).
And that makes me think of what others have said, about KPop stars looking for "attention" (I don't have the exact word anymore).
 

Vmort

Star
Joined
Dec 1, 2019
Messages
1,522
So Sean Hross on youtube is right, just as I've believed since I first saw his videos; They ARE egyptian, not jewish.

About you programming someone, the level of trauma programming means.. You remember all of that and live with having put a human through that?
Jewish was in Egypt too. Yes, the perasites are all around the world.
 

Flarepath

Star
Joined
Sep 4, 2023
Messages
2,438
Thread title- Houses, furnitures and objects Illuminati
------------------------------------------------------------------------------

Okay, here's a quiz question- anybody know what's so special about this house overlooking a lake?-
b1.jpg


This cemetery is just down the slope from the house-
b2.jpg


Panning right, we can see the house (yellow arrow) surrounded by scaffolding after it was gutted by a fire-
b3.jpg


And if we walk further down the road and look back we see the gatehouse and the curved drive beyond the gates leading up to the house-
b4.jpg
 

Vmort

Star
Joined
Dec 1, 2019
Messages
1,522
SINISTER SITES: Something is Terribly Wrong With Hotel Lucia
Located in Portland, Oregon, the lobby of Hotel Lucia is somewhat nightmare-inducing: Depictions of children in pain and bondage combined with pictures of celebrities and politicians. What exactly is going on there?
When asked the question “Do you want to be creeped out by the hotel you’re about to sleep in?” about 99.6% of people answer: “Of course not, are you crazy?”.Well, despite these staggering (made-up) statistics, Hotel Lucia seems to go out of its way to make its lobby as off-putting as possible.

At first glance, most people might brush off the art at this hotel as “typical Portland weirdness”. However, a closer look at the various pieces on display reveals that there actually a theme going on there. And it is kind of terrifying. It is almost as if the hotel is trying to send a coded message through symbolic art that something terrible is happening around there.

This is not my first article about creepy hotels. The 2013 article What’s Up With Room 322 at Hotel ZaZa? described the many strange features of a “secret” room at a stylish hotel in Texas. Other than the suspected two-way mirror, the room contains disturbing paintings of deformed faces coupled with the picture of a prominent Texas businessman.

The lobby of Hotel Lucia follows the same strange pattern: Disturbing art and pictures of powerful people. Let’s take a closer look at the hotel.

Hotel Lucia
Described as “downtown Portland’s most historic hotels”, Hotel Lucia is home to the world’s largest permanent collection of black and white photographs. It is also home to some creepy art. The combination of these two elements creates a bizarre space, where one wonders if there’s an overarching theme going on here.


The lobby.
Visitors entering the lobby are greeted with a collection of curious works of art that are asking to be investigated. And this leads to a weird rabbit hole.

First, you are greeted with this painting.


Three boys in swimsuits or maybe underwear.
The painting is reminiscent of the strange paintings of children on display at Tony Podesta’s home.


Art at Tony Podesta’s home.
As guests enter deeper into the lobby, they also enter deeper into weirdness.


A sculpture of a young boy who appears to be restrained.
Everything about this sculpture screams out MKULTRA. The boy is covered in a dualistic striped pattern – a staple in Monarch mind control symbolism. The stripes are also reminiscent to jail bars.


A mind behind bars.
Right next to this sculpture is a painting that uses a similar striped pattern.


I am not exactly sure of what’s happening here, but there appears to be a small person holding a phallic object.
On the other side of the scultupre is a collection of smaller sculptures with the same theme of bondage and weirdness.


Five figures in the same position as the boy with various objects inside and around the body. Pure Monarch Programming.
Speaking of Monarch programming, another painting appears to be a direct reference to it.


This painting features a butterfly (symbol of Monarch programming), the faces of four children and, on the right, the body of a child.
As one grows increasingly disturbed by this art collection, one encounters this monstrosity:


Underwear with a noticeable bulge made from crayons… which are used by children. What’s the message here? I mean, really.

A child in a rather uncomfortable position, an adult that looks angry. And two ducks?
I honestly don’t know what is happening in that painting. It might depict a child being tortured while being screamed at by a person through some kind of proxy (the ducks).


A black and a white person chained together. MK Slavery.

Can this woman look more evil?

This is a color woodcut named “The Empty Hand” by artist John Buck. It is replete with strange images such as a woman holding a baby while strapped with bombs, churches burning, and loads of esoteric symbols.

At the bottom are bones and dismembered body parts.
The general theme of the painting appears to revolve around war, pollution, hate groups such as the KKK and a whole lot of people dying.


Buck’s piece appears to be inspired by the Great Seal of Somolon – one of the most important symbols in Western occultism which is based on the all-important concept of duality.
So, in this hotel lobby filled with imagery relating to pain, abuse, slavery and suffering, there’s a massive collection of pictures of celebrities and powerful people. The hotel’s official website states:

“Hotel Lucia houses the world’s largest permanent collection of black and white photographs by Pulitzer prize-winning photographer and Oregon native David Hume Kennerly. Kennerly won the 1972 Pulitzer Prize at age 25 and served as President Gerald R. Ford’s personal photographer. He has photographed eight wars, as many U.S. presidents and countless celebrities.”

Next to the pieces seen above is a wall of pictures of Hugh Hefner and his Playboy playmates; Former Presidents Bush, Nixon, Carter, Ford, and Reagan; Kramer from Seinfeld; Soviet leader Leonid Brezhnev and … a deserted park.
Lots of other pictures are scattered around the hotel.


Dick Cheney riding a bumper car.

Bill and Hillary Clinton are on display on the seventh floor.
All there’s missing is a picture of Jeffrey Epstein playing mini-golf.

Finally, as if to sum everything up, this is what’s on display above the restaurant.


The head of a goat above the hotel restaurant.
In Conclusion
While the art pieces on display at Hotel Lucia are rather cryptic and enigmatic, there appears to be a common theme uniting them. And it revolves around children, abuse and the world elite. The several depictions of restraint, bondage, and suffering, coupled with pictures of celebrities and politicians appear to send a specific message to visitors. Well, at least, to those “in the light”.

After all, the name Lucia comes from the Latin word Lux, which means “light”. And who is the favorite figure of the occult elite? Lucifer … aka the “light-bearer”.

P.S. If you appreciated this article, please consider showing your support through a small monthly donation on Patreon. If you prefer, you can also make a one-time donation here. Thank you.
 
Last edited:

Flarepath

Star
Joined
Sep 4, 2023
Messages
2,438
Here's the answer to my earlier "What's special about this house?" question,
It's called Boleskine House on the western shore of Loch Ness and was once owned by occultist Crowley-

b5.jpg

He apparently used to open portals to hell just for fun, what could possibly go wrong?
OH WAIT, this biker almost ran into the monster as it crossed the road-

b6.jpg
 

Vmort

Star
Joined
Dec 1, 2019
Messages
1,522
WARNING! GAMMA LEVEL IN EVERYDAY LIFE! GAMMA WAVES IN MASS SCALE!

These gates come from MK ULTRA laboratories used to cause Death states by Gamma waves level. Hivites used these to trigger Death states from GAMMA level. For not MK ULTRA it gave you the same effects by smaller doses and your oncology, heart strokes, head strokes.


It works just like it works in MK ULTRA: a victim is set into the gate and held until he or she dies then the one revived if they want it.

Introscope - death level for your clothing and items. Baggage screening Hivites named it.


Introscopes are the same and it is used to give your clothing Gamma level. Hivites NEVER went through these death gates and they have never used introscopes for their own.


Hivites go their own ways, the secret ways they never reveal for you. I knew that because I was used as a MK DELTA supersoldier to guard them and I was in a secret passage in the Square of Three Railroads Stations(Площадь трех вокзалов).


Hivites are organized terrorism and use it to put these gates and introscopes everywhere.

They use Gamma level in Russian for each aero and railroad station. They masked it for metallo detectors.

1- Mortal danger for everyone who works nearby.

2 - Force to use it on you is a Nurenberg code violation.


Victims MK ULTRA in mortal danger because they have alter personalities and they cannot realize what is goin on.


If you are a shop owner, remove it immediately!


Keep your art, myth and ancient medicine like yoga! That is the only way that can help.


GAMMA LEVEL RECOVERY: PRIMAL MEDICINE


You will remove fast gamma and any other death states if you use primal medicine. TRIGGER! Knife shape! Don’t use those techniques before you integrate these parts.
Primal hunter uses a knife to remove death energy from the prey and himself.
1 - put the handle (flat part) on your problem place. The blade has to be on the other side because its shape will suck the negative energy.
2 - half a centimeter from the other body parts and from anyone. Hold until the brain removes all. Repeat as much as you need.


3 - Don’t turn it into an organic life!


4 - Change poses.


5 - Wash it and wash your hands after recovery. Clean the room with fire or air or any other way you want.
#hivites #mk_ultra #genocide #trigger_gamma #radiation #black_list #gamma_recovery

Black list:
It is not possible to go free or the guards stop you.

Moscow Russia each railway station have these:

Leningradsky railway terminal (Ленинградский вокзал)





Yaroslavsky railway station (Ярославский вокзал)


Kazansky railway terminal (Казанский вокзал)
https://en.wikipedia.org/wiki/Moscow_Kazansky_railway_station

Paveletsky station (Павелецкий вокзал)
https://en.wikipedia.org/wiki/Moscow_Paveletsky_railway_station


Belorussky railway station (Белору́сский вокза́л)
https://en.wikipedia.org/wiki/Moscow_Belorussky_railway_station

Kursky railway terminal (Ку́рский вокза́л)
https://en.wikipedia.org/wiki/Moscow_Kursky_railway_station

Kiyevsky railway terminal (Ки́евский вокза́л)


https://en.wikipedia.org/wiki/Moscow_Kiyevsky_railway_station

Rizhsky station (Рижский вокзал)
https://en.wikipedia.org/wiki/Moscow_Rizhsky_railway_station

Savyolovsky station (Савёловский вокза́л)



Some places:
Abelman street 11 (Абельмановская 11). Kids library.


Shabolovskaya street 11 (Шаболовская 36). Kids library.


Lesteva street (Лестева 21) Apteka

 

Vmort

Star
Joined
Dec 1, 2019
Messages
1,522
What’s Up With Room 322 at Hotel ZaZa?
FacebookTwitterSubscribe

Hotel ZaZa is a stylish inn located in Houston, Texas. While the hotel is known for its luxurious suites, a recent post on Reddit revealed the existence of the mysterious “Room 322”. This room is not advertised on the hotel’s website and, in short, is the definition of creepy. This is what the Redditor posted:

stay here frequently when on business. Hotel was booked solid and my colleague managed to score a room unplanned. We all had normal zaza style rooms (swank) and he ended up in this goth dungeon closet.
Seriously- the room had a chain holding the bed to wall, pictures of skulls and a creepy, incongruous portrait of an old man. Room was about 1/3 the normal size with the furniture blocking part of the TV, bed and window.
We asked about it at the front desk and the clerk looked it up and said ” that room isn’t supposed to be rented.’ and immediately moved him.
– Source: Reddit
Here are pics of the room, each of which kind of raises concerns about what actually happens there.

The floor is hard, dirty concrete, unlike any other room in the hotel.

Unlike any other room in the hotel, the floor is cold, hard, dirty concrete,


The room is about a third of the size of other rooms in the hotel. The mirror is embedded in the brick wall, leading some Redditors to think that it is actually a two-way mirror...

The room is about a third of the size of other rooms in the hotel and is the only one with brick walls. The mirror is embedded in the brick wall, leading some to believe that it is actually a two-way mirror…
The bed is chained to the wall. Why?

The bed is chained to the wall. Why?
Skull frame on the wall. Rather appropriate since 322 is the Skull and Bones' sacred number.

Skull frame on the wall. Rather appropriate since 322 is the Skull and Bones’ sacred number.
Skull clock

Skull clock
Those that are aware of the occult elite’s symbolism know that 322 is the “sacred” number of the Skull & Bones secret society (to which belong the likes of George W. Bush, George Bush Sr. and John Kerry).

Official Skull and Bones logo prominently featuring the number 322.

Official Skull and Bones logo prominently featuring the number 322.
A very creepy painting above the bed depicting two girls with dead eyes and deformed, elongated necks. Does this image represent split personalities?

A very creepy painting above the bed depicting two girls with dead eyes and deformed, elongated necks. Does this image represent split personalities?
Another creepy image above the bed of a guy with huge eyes. Does this represent an all-seeing handler?

Another creepy image above the bed of a guy with huge eyes. He doesn’t look nice at all.
Overseeing the room is the picture of a man. According to some, it is Jay Comeaux, President at Stanford Group Company. Why is this random elite guy on the wall? WHY??

Overseeing the room is the picture of a suited man. Apparently, it is Jay Comeaux, President of Stanford Group Company. Why is this random elite guy on the wall? Does he have something to do with the Skull and Bones?
This looks like the perfect place to traumatize someone.

This looks like the perfect place to traumatize someone.
When the story came out, people from the hotel’s PR responded that room 322 was a theme room entitled “Hard Times” and was meant to recreate a “prison experience”. This room is however not advertised anywhere and, as some people noted, there is nothing in that room that really recalls a “prison experience”. Do jail cells have huge mirrors, brick walls, and frames of skulls, weird deformed faces and company CEOs on walls? Not really.

Another strange fact, a year before this story came out, a book author posted on her blog a little something about room 322 as well. This is what she wrote about it:

“When I checked into Houston’s Hotel ZaZa at midnight on Thursday night, there was some confusion. My first room was a themed room, known as the Hard Times room; this skull was on the wall. A few minutes after I got there, the front desk called up and said they had to move me; the people at the front desk were deeply upset at the thought of me being stuck in this room.”
– Source: Pop Culture Nerd
Apparently, hotel staff does not want everyday visitors to stay in that room. Is this room called “Hard Times” because it is used for occult elite trauma-inducing rituals? I cannot say for sure, but this is definitely a sinister site.
 

Shuna

Star
Joined
Apr 6, 2018
Messages
1,237
Thank you for the new information and the information that confirms certain things for me (the room, I wasn't sure if it was true or not). Unfortunately, I haven't finished the article yet, but most of it is available, it's on the second god. I take this opportunity to say here that the symbol of the fish (associated with the first paragraph, which was often represented), associated with the lower body forms a mermaid. The fish becomes the dragon going up the river (symbol of the moment when the fish will reproduce). But also represents the phallus which enters the vagina, moreover the simplification of the symbol can make us think of that, with the eye for the phallus. The hand representing inside into the vagina. And the dragon made me think of snakes (ascending to heaven). The dragon = the flying dragon or snake that has a NDE. NDE, which can be caused by a sexual act and represent, for example with Kali. As he ascends to heaven, as he ascends to heaven, he collects the messages:
Rajout sur l'étude de la tapisserie Franc-Maçonne, sur la mort et la résurrection:
Sur la tapisserie Franc-Maçonne, du cycle de la vie. De la mort et de la renaissance, les personnes en barques, représente les spermatozoïde, qui viennent sur terre. Mais, si ils s'arrêtent en pleins milieu du lac, et en plus qu'ils plongent, ils vont directement en enfer. D'ailleurs, sur la tapisserie, à côté de la rivière, au centre, au dessus de la montagne (le phallus). Il a un lac. A droite de la tapisserie, représentant le corps vide d'eau. Elle fait référence à de la terre sèche. En descendant la rivière (le sperme). Et qui partent de Jérusalem, qui représente la citée de Dieu, en raison de son positionnement stratégique au centre de trois continents: l'Europe, l'Asie et l'Afrique. Mais aussi son côté sur la mer et sur les terres. La France, qui fut transformé en hexagonale, dont le peuple, à une grande façon de s'exprimer, faisant un contre coups d'une société à penser unique. Possède sous l'arc de triomphe (Paris qu'on peut cubé, et le point du trait en "V", pointe sur Paris), est sur la porte des enfers, selon, la position des étoiles.

La tapisserie, inspire, même si j'ai eu l'idée avant. Elle inspire une forme, en signe de l'infinie. Un cycle pour le corps, qui commence, par du sable à laquelle on rajoute de l'eau, qui s'évapore ensuite, et devient des nuages, l'Homme monte, devient plus vieux, plus fort, plus intelligent. Puis il atteint, le sommet de sa vie et retombe par la suite en se dégradant, le corps finit par mourir, jusqu'à redevenir de la terre.


Et de l'autel Franc-Maçon:
Le second dieu double. Il comporte la plus lumineuse des parties. Tout en étant le roi des enfers, deux extrêmes, qui rassembler donne l'éclipse. L'éclipse peut allé d'un ou de l'autre côté. La transition et acceptation des deux côtés. La terre étant un cube, le symbole du damier, qui touche à la terre, qui se positionne, aux symboles des étoiles autour. Dont Odin est le maître. Le damier permute entre le noir et le blanc. Et dans le meuble ou la porte est vers l'extérieur, qui fait référence à la terre. De l'autre, il s'agit d'un miroir, fait référence à l'eau. L'espace se réduisant vers le miroir. On pense à un symbole inverser. Qui traverse l'eau, le symbole peut-être couper par le miroir. Sauf, que le symbole de l'eau, n'a pas de très et représente la dernière déesse. Le symbole de l'air à lui un trait, mais pointe vers le haut. Seul, la terre correspond et pourtant, pointe vers le miroir, et non vers la terre, à pars si, il pointe vers le reflet. Ou le feu qui pointe à l'envers, représente le feu intérieur et pointe vers l'eau, pour l'association, eau, feu, qui le compose aussi? Et fait référence au Dieu, à l'oeil, qui donne l'infos, aux membres.




Je prévois de faire un article sur les drogues. Mais pas pour l'instant, je me pose la question, si ils utilisent la drogue suivante + pleins d'autres suivantes. Il a souvent une représentation, d'un enfant avec un ballon rouge. Dans un jeu d'horreur, où des nounours souriants ayant peur de l'orage, se fond drogué par un des personnages. La fumée, qui endors les nounours, les rangs hilares avant. Le rire m'a fait pensé aux ballons, qui comporte du gaz hilarant. Ce qui m'a aussi fait pensé, qu'ils utilisent souvent des représentations de cirques [de parc d'attractions (le monde du sourire, sauf quand les personnes ont peurs et les mascottes, qui sont toujours joyeuses)]. La drogues utiliser dans le jeu, est rouge, et en plus d'être la couleur souvent utiliser sur le ballon (est-ce que le rouge de la robe, signifie aussi ça? De la poudre rouge, de la dame en rouge, sur une personne "pure" et innocente, qui est en blanc. Les ballons sont d'ailleurs présenter porter par un clown (personnage souriant). La première tenue de super-héros (comme de Superman), vient des hommes forts. Lorsque les animaux sont les victimes (principalement des actes de pratiques SM, que ce soit pour le plaisir, ou principalement pour les rituels). Qui sont en cages, "humilier", etc. J'ai vu, il a quelques temps sur Arte (chaine Franco-Allemande), sur des personnes qui reconstitue les textes de la Bible. La rivière (qui deviendrait rouge, à cause d'algues). Ils ont nommés, qu'ils utilisaient de la poudre (drogue) rouge. Pour communiquer, les textes expliques de façon, très exagérer, comme la séparation de la mer par Moïse, vient d'un chemin qui apparait ou disparait, sous deux courants contraires provoquer par la lune. La drogue rouge est nommé dans Dune. Qui améliore, ses pouvoirs de voyance. Et la drogue est donc aussi utiliser dans le jeu d'horreur: Poppy Playtime. J'en profite pour dire que Poppy = la fleur "le coquelicot", est souvent représenter. Comme Lilith la fleur = Lilith (la dernière déesse).
Addition on the study of the Freemason tapestry, on death and resurrection:
On the Freemason tapestry, of the cycle of life. Of death and rebirth, the people in boats, represent the spermatozoa, which come to earth. But, if they stop in the middle of the lake, and then dive, they go straight to hell. Moreover, on the tapestry, next to the river, in the center, above the mountain (the phallus). It has a lake. To the right of the tapestry, representing the body empty of water. It refers to dry earth. Going down the river (sperm). And which start from Jerusalem, which represents the city of God, due to its strategic positioning in the center of three continents: Europe, Asia and Africa. But also its side on the sea and on the land. France, which was transformed into a hexagonal country, whose people have a great way of expressing themselves, countering the blows of a single-thinking society. Located under the triumphal arch (Paris which can be cubed, and the point of the "V" line, points to Paris), is on the gate to hell, according to the position of the stars.

The tapestry inspires, even if I had the idea before. It inspires a form, as a sign of infinity. A cycle for the body, which begins with sand to which water is added, which then evaporates, and becomes clouds, Man rises, becomes older, stronger, more intelligent. Then it reaches the peak of its life and subsequently falls back, degrading, the body ends up dying, until it becomes earth again.


And the Freemason altar:
The second double god. It has the brightest of the parts. While being the king of the underworld, two extremes, which bring together give the eclipse. The eclipse can go one way or the other. The transition and acceptance on both sides. The earth being a cube, the symbol of the checkerboard, which touches the earth, which is positioned, to the symbols of the stars around. Of which Odin is the master. The checkerboard switches between black and white. And in the cabinet or the door is outward, which refers to the earth. On the other hand, it is a mirror, referring to water. Space shrinking towards the mirror. We think of an inverted symbol. Who crosses the water, the symbol may be cut by the mirror. Except, that the symbol of water, has no very and represents the last goddess. The air symbol has a line, but points upwards. Only, the earth corresponds and yet, points towards the mirror, and not towards the earth, except if, it points towards the reflection. Or the fire which points upside down, represents the internal fire and points towards the water, for the association, water, fire, which also composes it? And refers to God, to the eye, who gives information to the members.



I'm planning to do an article on drugs. But not for the moment, I wonder if they use the following drug + many others following. It often has a representation, of a child with a red balloon. In a horror game, where smiling teddy bears, afraid of storms, are drugged by one of the characters. The smoke, which puts the teddy bears to sleep, the laughing rows before. The laughter made me think of balloons, which contain laughing gas. Which also made me think that they often use circus performances [of amusement parks (the world of smiles, except when people are scared and the mascots, who are always happy)]. The drug used in the game is red, and in addition to being the color often used on the ball (does the red of the dress also mean that? Red powder, of the lady in red, on a "pure" and innocent person, who is in white. The balloons are also presented worn by a clown (smiling character). The first superhero outfit (like Superman), comes from strong men. When animals are the victims (mainly acts of SM practices, whether for pleasure, or mainly for rituals). Who are in cages, "humiliated", etc. I saw it some time ago on Arte (Franco channel -German), about people who reconstruct the texts of the Bible. The river (which would turn red, because of algae). They named, that they used red powder (drug). To communicate, the texts explain in a very exaggerated way, like the separation of the sea by Moses, comes from a path which appears or disappears, under two contrary currents caused by the moon. The red drug is named in Dune. Which improves his powers of clairvoyance. And the drug is therefore also used in the horror game: Poppy Playtime. I would like to take this opportunity to say that Poppy = the flower "the poppy", is often represented. Like Lilith the flower = Lilith (the last goddess).


P.S. Another thing, I think we've already talked about this. The sport that follows is often used as symbolism (especially in KPop).
Super Bowl (formerly NFL World) = superb owl
 
Last edited:

Shuna

Star
Joined
Apr 6, 2018
Messages
1,237
«Nouvelle» découverte: le pendu est aussi un symbole d’Odin. Sauf une pendue avec des marques de coups, qui forme presque un V. Tout bleu sur l'oeil, je suppose que le V, comme on le sait, ne signifie pas seulement victoire. En plus, stars de la KPop, nous pratiquons beaucoup de chirurgie esthétique en forme de V. Tout comme les mangas actuels utilisant autant de symboles que cette forme graphique. D'ailleurs je crois (que sait dans les deux), qui font un V avec leur main, sous le menton. Pour rappel enfin, pour l'instant je suppose encore, que les statues, d'Odin par exemple, ont remplacé les phallus (comme les pierres tombales). Les pierres tombales étaient normalement réservées aux guerriers et plus le guerrier était puissant (ou maintenant plus grand), plus il était grand).
“New” discovery: the hanged man is also a symbol of Odin. Except one hanged with marks of blows, which almost forms a V. All blue on the eye, I suppose that the V, as we know, does not only mean victory. In addition, KPop stars, we practice a lot of V-shaped cosmetic surgery. Just like current manga using as many symbols as this graphic shape. Besides, I believe (who knows in both), who make a V with their hand, under the chin. Finally, as a reminder, for the moment I still suppose, that statues, of Odin for example, have replaced phalluses (like tombstones). Tombstones were normally reserved for warriors and the more powerful (or now larger) the warrior, the greater they were).
 
Last edited:
Top